Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Le meilleur rempart contre l’alcoolisme des jeunes ? Le mariage !

Partager

Des chercheurs américains viennent de démontrer une vertu méconnue du mariage : se marier jeune aurait des effets bénéfiques sur « la baisse de l’hyperalcoolisation ».

Le mariage, planche de salut pour les jeunes hyperalcoolisés ? Non seulement vivre à deux entraînerait un recul des "habitudes de forte consommation d’alcool en général", mais cet effet serait "bien plus accentué chez les personnes qui abusaient de l’alcool avant leur mariage". Telles sont les conclusions d’une étude menée auprès de plus de 1 650 personnes âgées de 17 à 40 ans par des chercheurs américains de l’université du Missouri. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue scientifique Alcoholism : Clinical and Experimental Research.

Pour les auteurs, la consommation excessive d’alcool est "davantage susceptible de générer des conflits avec les exigences du mariage" et pour cette raison – par simple volonté d’éviter les désaccords ou par amour, l’étude ne le dit pas –, les trop gros consommateurs d’alcool modifieraient leurs habitudes afin de s’adapter à leur nouvelle vie maritale. 

Un résultat encore plus net chez les jeunes

L’équipe est arrivée à la conclusion que plus les sujets étudiés avançaient en âge, plus leur consommation d’alcool diminuait. Ce constat s’est avéré d’autant plus prononcé chez les plus jeunes, génération adepte du "binge drinking", un phénomène de consommation intensive d’alcool venu d’Angleterre et devenu un vrai problème de société ces dernières années. Voilà une solution à laquelle aucun politique n’a pourtant encore pensé !