Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Italie : Un hôtel tenu uniquement par de jeunes trisomiques

albergoetico.it
Partager

Ce groupe de jeunes Italiens gère l’Albergo Etico, un hôtel 3 étoiles de 60 lits situé à Asti, au sud de Turin, dans le Piémont, ainsi qu’un restaurant de 50 couverts.

La malformation fœtale, bon prétexte pour justifier le recours à l’avortement eugénique, est un concept souple qui va jusqu’à englober les bébés touchés par la trisomie 21. Nouvel et énième exemple pour mettre en échec cette vision eugénique : dans la province italienne d’Asti, s’est ouvert l’Albergo Etico, un hôtel géré et administré uniquement par un groupe de jeunes atteints de ce syndrome. Il s’agit d’un hôtel 3 étoiles, inauguré le  18 juin – mais les directeurs de l’hôtel espèrent d’ici un an le transformer en un 4 étoiles.

26 chambres et 60 lits

Situé au cœur de la ville, près du parc boisé de la Résistance, l’Albergo Etico dispose de 26 chambres et de 60 lits, d’un restaurant de 50 couverts, d’un jardin et d’un espace de travail. Selon le quotidien italien La Repubblica, en plus de la possibilité d’acquérir une expérience dans le milieu du travail, les jeunes travaillant dans l’hôtel apprennent à vivre seuls, à gérer eux-mêmes leur rémunération et à travailler en groupe. "L’idée est de former de nouveaux professionnels dans le secteur du tourisme en Italie, en les aidant à acquérir une autonomie personnelle pour faire face au monde du travail", souligne le quotidien.
 
Le projet de l’Albergo Etico est né autour du jeune Nicola, atteint du syndrome de Down, qui a travaillé il y a quelques années au restaurant Tacabanda à Asti, rattaché à l’hôtel. L’expérience de Nicola a changé sa vie, ainsi que celle de beaucoup de ses collègues de la Maison Montessori, maison d’accueil pour jeunes atteints du syndrome de Down, à proximité de l’hôtel. Ensemble, ils ont créé l’association Albergo Etico et, c’est à partir de celle-ci qu’ils ont élaboré le projet d’hôtel qui s’est concrétisé cette année. Bien évidemment, s’il n’avait jamais vu le jour, Nicola n’aurait bien entendu jamais pu démontrer ses talents… 

Adapté du portugais par Élisabeth de Lavigne

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]