Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 juillet |
Saint Ignace de Loyola
home iconActualités
line break icon

Des sandales à la bière, les « business moines » ont la cote

Thomas Oswald

Sylvain Dorient - Publié le 09/07/15

L’artisanat monastique bénéficie d'un nouvel engouement : il est écolo, favorise les circuits courts et le commerce équitable.

C’est un peu comme si les recettes qui fonctionnent parmi les points de vente dans le vent, type Naturalia ou La Vie Claire, avait été découvertes par les moines il y a… 1 000 ans ! La force du business-modèle des monastères : une image de marque solide comme une abbaye fortifiée, une qualité des produits incontestable et de bonnes pratiques… Au détriment du prix, certes, mais seulement dans une certaine mesure.

Le test des sandales

Aleteia ne reculant devant aucun sacrifice, nous avons testé pour vous un produit monastique phare : la sandale de moine. "Auparavant, à chaque printemps, je devais m’acheter une nouvelle paire de sandales pour environ 50 euros, témoigne Sylvain, journaliste et grand utilisateur de nu-pieds. Elle ne tenait pas le choc, une lanière ou une couture cassait dès septembre, parfois même en août (notre journaliste poussant la conscience professionnelle jusqu’à porter les sandales d’avril à octobre) ! Cela ne pouvait plus durer, alors j’ai choisi de mettre 20 euros de plus, et d’acheter une paire fabriquée par le monastère Sainte-Marie de la Garde (Clairac, Lot-et-Garonne). Cela m’a coûté 74 euros et je porte cette paire depuis quatre ans. Elles ont subi pas mal de randonnées et un Goum (Aleteia), et elles tiennent toujours impeccablement la route !"

Élue "meilleure bière du monde"

L’artisanat monastique ne représente qu’une infime portion du commerce en général. Mais son succès ne se dément pas auprès des consommateurs. Au-delà de la simple volonté de soutenir un monastère, c’est le plus souvent la qualité des produits qui les motive. Une qualité reconnue mondialement, comme le démontre l’affaire de la "meilleure bière du monde", la Westvleteren 12. Cette boisson, conçue par la brasserie de l’abbaye Saint-Sixte (Belgique), provoque un raz-de-marée de passionnés, depuis qu’elle a été élue par deux fois "meilleure bière du monde", par le site américain ratebeer.com. Des confrères dont il convient de saluer la conscience professionnelle : la Westvleteren 12 a été choisie parmi 30 000 autres bières.

Moines hérétiques… selon le marché

Mais l’abbaye de Saint-Sixte n’a pas besoin d’écouler davantage que ses 4 800 hectolitres annuels pour vivre, et elle a choisi de n’augmenter ni sa production ni ses prix ! Une véritable hérésie pour un économiste… et qui donne parfois lieu à des scènes cocasses devant l’abbaye, comme des queues d’acheteurs qui ne pourront pas sortir avec plus de six bouteilles chacun. Les moines trappistes se seraient bien passés de cette folie collective : leur téléphone est saturé de commandes. Leur désinvolture face aux lois du marché a encore renforcé la notoriété de leur production : la Westvleteren 12 est considérée comme la bière la plus rare et la plus convoitée au monde !

Bière et canicule

Quant à une marque plus accessible, la Chimay bleue, elle est aussi produite par des trappistes. C’est à notre connaissance la seule bière d’abbaye que l’on peut trouver facilement dans les grandes surfaces. Une bière de trappistes, donc riche et épaisse, mais à l’amertume qui la rend compatible avec ces périodes de canicule, et son épaisseur en fait autant une nourriture qu’une boisson : servie légèrement fraîche, ses arômes fruités et épicés en font le produit phare pour une étape de pèlerin en sandales ! Une étape avec modération, tout de même…

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
5
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
6
SCROVEGNI
Agnès Pinard Legry
Les splendides fresques de Giotto désormais au patrimoine mondial...
7
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement