Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 17 juin |
Saint Hervé
home iconActualités
line break icon

EN DIRECT. Attentat dans une usine en Isère : le suspect rattaché à la mouvance salafiste

Google Street View

La rédaction d'Aleteia - Publié le 26/06/15

Attentat islamiste ? Une usine de gaz en Isère a été victime d'une attaque ce vendredi matin. Le point sur l'enquête.

17 h : Massimo Introvigne, sociologue italien, fondateur du Centre pour l’étude des nouvelles religions, apporte son éclairage pour Aleteia : "Les deux attaques, à Tunis et en France, font partie d’une campagne de terreur planifiée par l’État islamique (EI) et Al-Qaïda. Ils mettent régulièrement en place ce type d’actions pour encourager le recrutement de jeunes Nord-Africains et Européens dans leurs rangs. L’EI n’a pas pour objectif de déstabiliser les États européens à proprement parler, ni même la Tunisie même si certains n’apprécient pas le gouvernement actuel, une grande coalition au sein de laquelle les laïcs sont majoritaires. Mais ils ont continuellement besoin de nouveaux combattants qui les rejoignent et s’enrôlent pour défendre les territoires conquis. Même Al-Qaïda, en concurrence avec l’EI, cherche de plus en plus à contrôler les petits émirats, de la Somalie au Yémen. Et elle se fait ainsi également de la publicité. L’EI et Al-Qaïda organisent ou du moins favorisent ces attaques ‘publicitaires’. Nous devons nous habituer à regarder les autres, sans exclure l’Italie car ici aussi, quoique dans une moindre mesure qu’ailleurs, les organisations terroristes ont commencé à recruter".

16 h : Le suspect arrêté après l’attentat de ce matin en Isère est un homme de 35 ans appartenant à la mouvance salafiste, selon ce qu’a déclaré le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve qui a révélé son identité lors d’une conférence de presse : "Nous savons d’ores et déjà qu’il pourrait s’agir de Yassine Salhi. L’homme avait été fiché pour radicalisation en 2006", fiche non renouvelée en 2008, du fait de son absence d’implication dans des activités terroristes. Le ministre de l’intérieur a ajouté qu’il était en lien avec la mouvance salafiste. L’homme a été placé en garde à vue, et était toujours en cours d’interrogatoire vendredi après-midi par les services de renseignement. Selon une information du Parisien, il serait marié et père de trois enfants et originaire de Pontarlier dans le Doubs mais résident à Saint-Priest.

14 h : En déplacement en Amérique du Sud, Manuel Valls a déclaré que "le terrorisme [avait] encore frappé une nouvelle fois en France". Le Premier ministre a annoncé écourter son déplacement pour rentrer en France, ordonnant une "vigilance renforcée" sur tous les sites sensibles d’Isère. Sur Twitter, le Premier Ministre a déclaré : "La menace et l’horreur aveugles des terroristes n’épargnent aucune nation. Mes pensées à la victime en Isère et aux victimes en Tunisie"

13 h 30 : Arrivé sur place, Bernard Cazeneuve, a confirmé qu’une personne a bien été "assassinée, décapitée" et que le parquet antiterroriste de Paris a été "immédiatement saisi de l’enquête". "L’identité du criminel est en cours de précision, a-t-il ajouté. Ce personnage avait fait l’objet d’une fiche S (Sûreté de l’État) en 2006 pour une radicalisation qui n’a pas été renouvelée en 2008. Il n’avait aucun casier judiciaire." Le ministre de l’Intérieur a également confié que l’individu "résiderait dans la région lyonnaise à Saint-Priest" et qu’il aurait été "en lien avec la mouvance salafiste" sans pour autant être "connu pour être en lien avec des acteurs terroristes". Les services de l’État sont actuellement en train de procéder aux "ultimes véritications". 

13 h : Le président de la République François Hollande a dénoncé "une attaque de nature terroriste", tout en évoquant l’implication "éventuelle d’un second homme". 

12 h 05 : Le déroulement des faits est précisé par un proche de l’enquête à France TV Info : les deux suspects ont d’abord foncé en voiture dans plusieurs bonbonnes de gaz, provoquant une "détonation". Ils ont ensuite essayé d’ouvrir manuellement les bonbonnes afin de provoquer une plus forte explosion, sans succès.

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
attentatÉtat islamique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
2
Brother, Sister, Family
Edifa
Parents, évitez ces erreurs avec votre aîné
3
Mathilde de Robien
Après des infidélités et une séparation, comment Jésus a finaleme...
4
Anna Gebalska-Berekets
Sœur Julie, l’ange de la bonté des camps nazis
5
Agnès Pinard Legry
Les punchlines de Mgr Aupetit face à Jean-Jacques Bourdin
6
ROSE
Robert Cheaib
Avant de tomber amoureux, mariez-vous !
7
Mathilde de Robien
La plus belle question à poser à votre conjoint le soir en rentra...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement