Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les deux priorités de Chris Pratt, la star de Jurassic World : sa femme et son fils

DR
Chris Pratt, Jurassic world
Partager

La star hollywoodienne évoque la place qu'occupe la prière dans sa vie, et fait l'éloge de la paternité.

Chris Pratt, le héros de Jurassic World, la superproduction hollywoodienne de cet été qui vient de sortir en salle et bat déjà tous les records, est un chrétien qui n’a pas honte de sa foi. L’acteur américain l’affiche volontiers et poste régulièrement sur son compte Twitter et sur sa page Facebook  des versets bibliques et des demandes de prière. Selon  Christianity Today, le jeune homme a récemment évoqué le rôle que la prière a joué dans sa vie à la naissance de son fils Jack, né prématurément il y a deux ans : "Nous avons été longtemps dans l’inquiétude. Nous avons beaucoup prié, a avoué Chris Pratt. Cette épreuve m’a redonné foi en Dieu, non pas qu’elle devait être retrouvée, mais elle s’est vraiment redéfinie. Le bébé était tellement beau à nos yeux, et quand je regarde ses photos, les autres personnes devaient avoir un choc en le voyant ; mais, pour nous, il était beau et parfait".

"J’ai prié pour que mon bébé vive"

Vendredi dernier à la March of Dimes, une association caritative américaine dont la mission est d’améliorer la santé des bébés, Chris Pratt a partagé que sa femme, l’actrice Anna Faris, a mis au monde leur fils neuf semaines avant le terme de sa grossesse. Le petit Jack, qui pesait à peine 1,5 kg, a passé un mois à l’hôpital dans une unité de soins intensifs.  Lorsque les médecins ont dit que leur petit garçon souffrirait de problèmes particuliers toute sa vie et qu’il fallait l’opérer, "j’ai fait alors des promesses sur le père que je voulais être et j’ai prié pour que mon bébé vive assez longtemps afin que je puisse les tenir", a-t-il confié au média Variety. Et d’ajouter : "J’ai fait toutes sortes de trucs cool en tant qu’acteur : sauter d’un hélicoptère, réaliser des cascades risquées et même jouer au baseball dans un stade professionnel. Mais ce n’est rien comparé au fait d’être père."

Deux priorités pour l’acteur : sa femme et son fils

Pratt a exprimé sa gratitude que son fils soit devenu un enfant débordant de santé et d’énergie : "Notre Jack, de petit mioche sans défense qu’il était, s’est transformé en un beau petit garçon, fort, malin, drôle, qui adore les jeux de ‘Monster Truck’ et ‘Daniel Tiger’ (Dany le petit tigre) ; et, croyez-le ou non, il aime les légumes, a ajouté fièrement Pratt. Les brocolis et les tomates cerises sont ses légumes préférés".

Chris Pratt, connu pour être quelqu’un de modeste, qui a les pieds sur terre, a également confié qu’il ne tient pas sa célébrité pour acquise et qu’il ne veut pas nécessairement se focaliser dessus : la priorité de sa vie sont sa femme et son fils. Il se décrit comme étant "juste bon à être chef scout, boire de la bière le samedi, aller à la messe le dimanche et s’amuser. Je voudrais être le coach de Jack pour le football, et j’ai besoin de faire de grands films tant qu’il est encore temps. On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve", a-t-il conclu.

Adapté de l’anglais par Élisabeth de Lavigne

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]