Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 04 décembre |
Sainte Barbe
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Une petite chinoise de 11 ans martyre de l’Eucharistie

Chinese catholic church & Mgr Lucas LI JINGFENG – fr

© Alexander F. Yuan / AP / SIPA & DR

Felipe Aquino - publié le 16/06/15

L'histoire de cette petite Chinoise a inspiré un géant de l'évangélisation, Mgr Fulton J.Sheen, jusqu'à sa mort.

Quelques mois avant sa mort, l’archevêque Fulton J. Shee était interviewé par la chaîne de télévision nationale : "Mgr Sheen, vous avez inspiré des millions de personnes dans le monde entier. Mais vous-même, qui vous a inspiré ? Est-ce un Pape ?". "Ce n’est ni un Pape, ni un cardinal, ni un autre évêque, pas plus qu’un prêtre ou une religieuse, répondit Mgr Sheen. Celle qui m’a inspiré, c’est une petite Chinoise de 11 ans !"

32 hosties dans le ciboire…

C’est alors que Mgr Sheen raconta l’histoire de cette petite Chinoise. Lorsque les communistes prirent le pouvoir en Chine, ils enfermèrent un prêtre dans son propre presbytère, près de son église. De sa fenêtre donnant sur l’église, le prêtre vit, terrifié, les communistes envahir l’église et se diriger vers l’autel. Pleins de haine, ils profanèrent le tabernacle, attrapèrent le ciboire et, le jetant par terre, éparpillèrent les hosties consacrées sur le sol. C’était une époque de persécutions, et le prêtre connaissait le nombre exact d’hosties dans le ciboire : 32.

Chaque jour, une heure sainte 

Lorsque les communistes repartirent, peut-être ne virent-ils pas, ou ne prêtèrent-ils pas attention à une petite fille qui priait au fond de l’église et avait assisté à toute la scène. La nuit, l’enfant revint et, échappant à la vigilance du garde posté devant le presbytère, entra dans l’église. Là, elle fit une heure d’adoration, un acte d’amour en réparation de l’acte de haine. Elle s’approcha de l’autel, s’agenouilla, se baissa et, à quatre pattes, happa une hostie avec sa langue, recevant ainsi  Jésus dans la Sainte Communion – à cette époque, on ne touchait pas l’hostie avec ses mains, on la recevait sur la langue.

L’enfant continua à revenir chaque jour, faisant son heure sainte et recevant Jésus Eucharistie sur la langue. Un jour, il ne resta plus qu’une dernière hostie, que la petite consomma comme d’habitude. Mais elle fit sans le vouloir un bruit qui éveilla l’attention du garde. Celui-ci courut derrière elle, l’attrapa et la frappa avec la crosse de son arme, jusqu’à la tuer. Le prêtre fut témoin de cet acte de martyre, assistant à la scène, accablé, de la fenêtre de sa chambre transformée en geôle.

La promesse de Mgr Sheen…

Quand Mgr Sheen entendit ce récit, il fut tellement impressionné qu’il promit à Dieu de consacrer une heure, chaque jour, jusqu’à sa mort, à l’adoration eucharistique : une promesse qu’il tint pendant ses 60 années de vie sacerdotale, puisque c’est devant le Saint Sacrement exposé dans sa chapelle privée qu’on le retrouva mort le 9 décembre 1979. Si cette petite martyre chinoise avait pu témoigner par sa vie de la réelle et belle présence de son Sauveur dans le Saint-Sacrement, l’évêque se voyait tenu à faire de même. Depuis, son unique désir sera d’attirer le monde au Cœur brûlant de Jésus dans le Saint-Sacrement.

Cette enfant a enseigné à l’évêque les véritables courage et zèle que l’on doit avoir pour l’Eucharistie : comment la foi peut prendre le pas sur toutes les peurs, et comment le véritable amour de Jésus dans l’Eucharistie doit transcender sa propre vie.

Cette histoire a été relatée par le professeur Aquino dans un entretien à Cançao Nova TV le jour de la Fête-Dieu.

Adapté du portugais par Élisabeth de Lavigne

Tags:
Chrétienseucharistiemartyre
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement