Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 02 mars |
Bienheureux Charles le Bon
home iconCulture
line break icon

VIDÉO. Notre-Dame de Paris comme vous ne l’avez jamais vue

La rédaction d'Aleteia - Publié le 27/05/15

Laissez-vous enchanter par cette visite nocturne de l'un des plus beaux exemples d'architecture gothique français, à l'histoire mouvementée.

Monument incontournable de la capitale, la cathédrale de Paris est consacrée à Marie, la Mère de Dieu, d’où son appellation : Notre-Dame. Dans une vidéo produite par Arautos, découvrez ce chef-d’œuvre architectural comme vous ne l’avez jamais vu, au cours d’une visite nocturne qui rehausse encore s la beauté de l’édifice.

Un peu d’histoire… 

Située au cœur de la petite île de la Cité, entourée par les eaux de la Seine, la cathédrale est l’un des grands symboles de Paris et de la France. Sa construction, décidée par l’évêque Maurice de Sully, commence en 1163. Mais Notre-Dame ne sera achevée que plus de 100 ans plus tard, en 1272, ce qui explique certaines différences de style sur l’édifice essentiellement gothique. Tout au long des siècles suivants, des modifications seront apportées, avec quelques adaptations réalisées durant l’époque baroque, par exemple.

La cathédrale connaîtra des moments critiques pendant la Révolution française lorsque Notre-Dame finit par être transformée en "Temple de la Raison". Divers éléments sont alors détruits et des trésors volés. La cathédrale sera ensuite transformée en entrepôt. Dès 1844, à l’époque romantique qui remet en valeur le passé médiéval, commence une première restauration de la cathédrale qui s’étend sur 23 ans, avec des hauts et des bas : en 1871, au cours de la brève période de la Commune de Paris, la cathédrale sera presque entièrement incendiée.

Divers styles et nombreux événements 

L’architecture gothique, apparue au Moyen-Âge, a remplacé les murs épais des églises romanes par de hautes colonnes et des arcs capables de soutenir le poids de la toiture. Ce qui confère aux édifices gothiques cet aspect de légèreté et de hauteur. Également plus larges et plus hautes, les fenêtres seront décorées de vitraux colorés qui filtrent la lumière naturelle, créant, en même temps que la hauteur, un "climat" de mysticisme, d’élévation et de lumière spirituelle.

La cathédrale Notre-Dame subit aussi des influences stylistiques de l’art roman normand, avec son unité forte et compacte. Cependant, elle tire déjà profit des innovations techniques architecturales du gothique dans sa capacité à supporter parfaitement le poids de la structure. Le plan en forme de croix latine orientée à l’Ouest n’est pas visible de l’extérieur de l’édifice, les bras du transept n’excédant pas la largeur de la façade. La croix est "intégrée" dans le bâtiment, et le chœur flanqué d’un double déambulatoire, desservant quatre nefs latérales.

La façade présente un tracé cohérent et rationnel, réduisant ses éléments à l’essentiel. Le mur relie tous les éléments et parvient à intégrer la sculpture dans des endroits prédéfinis, évitant ainsi  les extensions aléatoires caractéristiques du style roman. Elle présente trois niveaux horizontaux et trois zones verticales divisées par les contreforts légèrement proéminents, qui unissent dans la verticalité les deux étages inférieurs et renforcent les bases des deux tours.

Au niveau inférieur de la façade, trois portails, nés à des époques différentes, forment un ensemble richement travaillé qui pénètre dans la paroi moyennant une succession d’arcs de cercle concentriques : les portails de sainte Anne (à droite), du Jugement (au centre) et de la Vierge (à gauche). Au niveau intermédiaire, la rosace de 13 m de diamètre s’insère entre les contreforts, entourée de deux fenêtres jumelles. Devant elle, se trouve la statue  de la Vierge Marie avec l’Enfant Jésus. Enfin, au niveau supérieur, s’élancent les deux tours, hautes de de 69 m. 

L’intérieur gothique relie la terre au ciel et conduit le croyant à s’élever, du fait de la verticalité monumentale des murs qui semblent se moquer de la pesanteur, devenant légers et laissant filtrer la lumière à travers les vitraux colorés. Chef-d’œuvre du gothique rayonnant, la rosace du bras nord du transept, de 13 m de diamètre, a comme couleur dominante un bleu vif. Sa composition, basée sur le chiffre symbolique huit, symbolise l’Univers : la Terre et les sept planètes alors connues. Au centre, la Mère de Dieu, entourée de médaillons représentant des personnages de l’Ancien Testament, prophètes, rois et membres du haut clergé. La rosace sud du transept est basée sur le nombre 12 et représente au centre une image du Christ, Lumière du monde, entouré des apôtres et d’anges.

Adapté du portugais par Élisabeth de Lavigne

Tags:
Notre Dame de Paris
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
3
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
4
Guilhem Lignon
Timothée Dhellemmes
Vidéo : abandonné par Dieu ? La leçon de foi édifiante de Guilhem
5
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
6
BLESSED CHILD
Philip Kosloski
Une courte prière pour bénir son enfant
7
Ange gardien
Isabelle Cousturié
La prière à son ange gardien pour déjouer le mal
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement