Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 04 décembre |
Sainte Barbe
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Expo 2015 Milan : 40 chefs étoilés aux fourneaux pour les plus pauvres

Massimo Bottura – chef étoilé italien – fr

© dissapore

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 23/05/15

Du 25 mai jusqu’à la fermeture de l’Expo en octobre, le "trois étoiles" italien Massimo Bottura souhaite attirer l'attention sur le gaspillage alimentaire et le paradoxe de l’abondance que renvoient les magnifiques pavillons.

L’Expo Milano 2015 a pour thème  "Nourrir la planète, énergie pour la vie". Quoi de plus naturel, donc, que d’y voir des grands chefs cuisiniers s’investir personnellement dans l’événement, alors que toutes les cultures culinaires du monde y sont à l’honneur ? Dès le 25 mai prochain, une quarantaine des plus célèbres chefs d’Italie et du monde entier cuisineront à tour de rôle dans les cuisines du "Réfectoire ambrosien", mis en place pour les plus démunis par le grand chef étoilé italien Massimo Bottura, en collaboration avec l’archevêché de Milan et la Caritas.

Plus de 800 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde

Jusqu’à la fin de l’Expo, en octobre prochain, les grands chefs se relaieront aux fourneaux installés dans un vieux théâtre de la banlieue de Milan, pour donner à manger aux étudiants – 96 le matin – et aux pauvres – 96 le soir –, en les traitant et leur resservant comme du premier choix les surplus de nourriture provenant des pavillons. Cette initiative de solidarité se veut un geste fort contre le gaspillage alimentaire et le paradoxe de l’abondance que renvoient ces magnifiques pavillons, alors que plus de 800 millions de personnes souffrent encore de sous-alimentation et qu’un tiers de ce qui est produit dans le monde est jeté chaque année, selon les derniers rapports de la FAO.  

"J’espère que l’Expo sera l’occasion d’un changement de mentalité pour arrêter de penser que nos actions quotidiennes n’ont pas un impact sur la vie de ceux qui, de près ou de loin, souffrent de la faim", avait souhaité le pape François dans son message vidéo lu en direct à l’inauguration de l’Expo, en invitant visiteurs et officiels à aller au-delà des annonces et des bonnes intentions, à transformer les promesses en action. Le grand chef italien Massimo Bottura s’y attelle depuis le jour où il a entendu le pape François souhaiter un "bon appétit !" lors de son premier Angélus, en mars 2013. Cela a été pour lui un déclic : "Le cuisinier d’aujourd’hui ne peut plus se contenter de préparer de bons plats, mais doit penser à son prochain". Le restaurant de Massimo Bottura est cinquième dans la liste des 50 meilleurs restaurants d’Italie. Les paroles du Pape l’encouragent à descendre de son piédestal et à se mettre à cuisiner mais de manière éthique. "On parle beaucoup de crise économique, mais nous devrions penser à la crise morale, à notre crise d’identité collective." Il part alors frapper à la porte de Caritas et de l’archevêché de Milan : son idée de réfectoire pour les plus démunis est lancée !

Parmi les grands chefs invités par ce "chef au grand cœur" – comme on l’appelle en Italie pour ses actions solidaires, notamment après le tremblement de terre en Émilie-Romagne en 2012 –, des "amis qui partagent ses valeurs" comme le Danois René Redzepi, le Brésilien Alex Atala, le Français Yannick Alléno, ou encore Alain Ducasse qui clôturera l’événement et dont les conseils sont restés bien ancrés dans le cœur de Massimo Bottura : "N’oubliez jamais d’être gentils, les gens se souviendront surtout de cela".

Tags:
caritascharitegastronomiePauvreté
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement