Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 10 mai |
Saint Jean d'Avila
home iconActualités
line break icon

Népal : Plus de 2 400 victimes dans un grave tremblement de terre

Capture d'écran / YouTube

La rédaction d'Aleteia - Publié le 26/04/15

À l’occasion de la prière dominicale du Regina Cœli, le pape François a prié pour les populations touchées par le puissant séisme qui a frappé samedi le Népal et les pays voisins.

Devant la foule rassemblée sur la place Saint-Pierre, le Souverain Pontife a prié dimanche midi pour les victimes, les blessés et tous ceux qui souffrent à cause de ce violent tremblement de terre, souhaitant qu’ils bénéficient du soutien de la solidarité fraternelle.

Samedi, déjà, le pape François s’était recueilli en prière après le puissant séisme, de magnitude 7,9 qui a fait plus de 2 400 morts et des milliers de blessés, et provoqué d’importantes destructions au Népal. À Katmandou, de nombreux bâtiments se sont écroulés. Le tremblement de terre, qui s’est produit à l’heure du déjeuner, a notamment provoqué l’effondrement de la tour historique de Dharhara, classée au patrimoine de l’Unesco. Les violentes secousses ont également ébranlé certaines régions du Nord de l’Inde, de la Chine et du Bangladesh. Sur le mont Everest, une avalanche a frappé le camp de base où se trouvaient plus de 1 000 personnes dont des grimpeurs étrangers. Selon les médias locaux, les secousses ont duré entre 30 secondes et deux minutes. Katmandou, la capitale népalaise, est très durement éprouvée. Les difficultés de communication entravent le travail des sauveteurs qui ont le plus grand mal à évaluer l’ampleur des besoins. Les agences humanitaires sur place estiment que le bilan devrait encore grimper.

Aucune nouvelle près de l’épicentre

La Croix-Rouge s’est dite inquiète du sort des villageois des zones rurales isolées proches de la zone de l’épicentre. La coordinatrice de Caritas Australie affirme avoir vu des scènes terribles et des patients soignés dehors à même le sol. C’est le tremblement de terre le plus meurtrier depuis 80 ans. Une violente réplique de magnitude 6,7 a secoué ce dimanche une zone du Népal située non loin de la frontière chinoise. Elle a été ressentie jusqu’au mont Everest, où elle a déclenché de nouvelles avalanches.

Sur Internet, au-delà des appels lancés par des familles d’expatriés ou d’amateurs de trek et d’alpinisme présents sur le secteur, Google Person Finder a lancé une plateforme permettant de mettre en relation les internautes recherchant un proche, et des témoins sur place. Immédiatement après l’annonce du séisme, le réseau Caritas s’est mobilisé pour apporter son aide aux victimes et a rapidement commencé à stocker du matériel de première urgence : tentes, eau potable, produits d’hygiène, etc. Caritas Népal a alerté le bureau indien de la Caritas des États-Unis, CRS. Celui-ci a été chargé de prendre la tête des opérations de secours et a mis en place une équipe pour venir en aide aux victimes. Caritas Inde a également constitué deux équipes d’urgence pour se joindre aux efforts de CRS et de Caritas Népal. De son côté, Caritas Australie a mis à la disposition du directeur de Caritas Népal, des membres de son équipe basés à Katmandou. Le Secours Catholique-Caritas France a débloqué une première aide de 50 000 euros et suit de très près l’évolution de la situation.

700 Français localisés sur place

Dimanche, le centre de crise mis en place par le Quay d’Orsay avait déjà reçu plus de 7 000 appels. Ce centre est joignable au 01 43 17 56 46. Aucune victime française n’a été signalée pour l’instant, et 700 Français sains et saufs ont été localisés. « De nombreux Français, touristes et résidents, se trouvaient dans la zone au moment du séisme, a déclaré Laurent Fabius dans un communiqué dimanche. Le centre de crise du Quai d’Orsay a traité depuis hier plus de 7 000 appels. Les points de regroupement de l’ambassade de France sur place ont été ouverts et une équipe de renfort envoyée de New Delhi. Nous continuons à rechercher activement les compatriotes dont nous sommes actuellement sans nouvelle. » Une première mission de onze secouristes apportant des produits de première nécessité a décollé pour Katmandou. D’autres moyens seront acheminés en fonction des besoins et des demandes des autorités et des ONG.

Tags:
nepal
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
3
MADAME ELISABETH
Mathilde de Robien
Que faut-il encore pour qu’Elisabeth de France soit déclarée bien...
4
WEB2-INDIA-FUNERAL-COVID-AFP-075_makhija-notitle210430_npA5k.jpg
Agnès Pinard Legry
Inde : les « anges de la miséricorde », un rempart de dignité fac...
5
Agnès Pinard Legry
Enlèvements à Haïti : « Un des ravisseurs nous a demandé de prier...
6
Mathilde de Robien
Les trois résolutions de sainte Thérèse à la veille de sa premièr...
7
Mgr Dieudonné Nzapalainga - archevêque de Bangui
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Le combat du « cardinal courage » pour la paix en Centraf...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement