Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Sur la route des USA, le pape François fera bien un détour par Cuba

Pope Francis © Marcin Mazur / Cuba Flag © Nicolas Raymond
Partager

La rumeur semble se confirmer : le pape François devrait bel et bien faire un détour par Cuba lors de sa tournée américaine de septembre.

La Vatican a confirmé les hypothèses du Wall Street Journal : le pape François envisagerait bien de faire une étape à Cuba lors de son déplacement aux États-unis en septembre prochain. Une visite qui pourrait contribuer à rapprocher encore un peu plus les deux pays, après la rencontre historique entre Obama et Raùl Castro le 11 avril dernier. Le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican, a confirmé cette possibilité : « Le Saint-Père examine l'idée de faire un arrêt à Cuba à l'occasion de son prochain voyage aux États-Unis. Cependant, les contacts avec les autorités du pays sont encore à un stade initial. C'est pourquoi, aujourd'hui, nous pouvons seulement parler de projet opératif ».

« Transmettre l'espoir »

D'après le Corriere della Sera, le Saint-Père et le Vatican ont joué un rôle décisif dans le récent rapprochement entre les États-Unis et Cuba. Dans un premier temps, les délégations des deux pays se seraient rencontrées secrètement au Vatican. Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'État du Vatican, a participé la semaine dernière au sommet de l'Organisation des États américains, au Panama, et a assisté à la poignée de main entre Obama et Raul Castro. À cette occasion, le cardinal avait transmis un message du pape François : « J'aimerais vous exprimer ma sympathie et apporter mon soutien à un dialogue sincère (…) qui unisse les efforts et dépasse les différences pour le bien commun », y disait le Saint-Père, ajoutant qu'il demandait à Dieu que « partageant des valeurs communes, nous prenions des engagements (…) afin de résoudre les problèmes avec réalisme et transmettions l'espoir ».

Selon le quotidien italien, la visite pourrait se dérouler avant même que le pape François n'atterrisse aux États-Unis le 23 septembre. Le pape François est attendu à Washington où il sera le premier Souverain Pontife à s'exprimer devant le Congrès. Il doit ensuite se rendre à New York pour intervenir au siège des Nations Unies. Il se rendra enfin à Philadelphie pour prendre part à la Rencontre mondiale des familles.