Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Mais que peut bien faire une religieuse en pyjama dans un McDonald’s ?

DR / Youtube
soeur margarita
Partager

Sœur Margarita, une religieuse de Turin, n’a pas froid aux yeux quand il s’agit d’assister les plus pauvres. La preuve.

Comment faire pour offrir un millier de petits déjeuners à des sans-abri ? En rebondissant sur une initiative de la chaîne de restauration rapide McDonald’s, qui offrait des petits-déjeuners à quiconque se présentant en pyjama dans ses locaux, une religieuse et un groupe de jeunes volontaires ont fait des miracles.

L’offre lancée par la chaîne de restauration rapide McDonald’s, à Turin, était plus que séduisante et visait à attirer les jeunes : tous ceux qui se présenteraient en pyjama dans l’un de leurs restaurants se verraient offrir le petit-déjeuner du jour et un bon pour 24 autres petits-déjeuners gratuits.

Un pyjama rose

Jusqu’ici, rien d’anormal. Il s’agissait juste d’une stratégie de marketing un tantinet agressive, mais guère innovante. Mais voilà que la réclame a attiré l’attention d’une personne dotée d’un enthousiasme extraordinaire : sœur Margarita, une religieuse vincentienne assistant les plus pauvres à Turin, au sein de la Casa Santa Luisa. Sœur Margarita n’a donc pas hésité à a enfiler un pyjama rose absolument inénarrable et, avec l’aide de quelques jeunes, s’est présentée à la porte du célèbre restaurant avec un seul objectif : obtenir que le plus grand nombre possible de jeunes lui donnent leurs coupons de petits-déjeuners gratuits afin de les distribuer ensuite aux mendiants et aux plus démunis de la ville. Son seul but : faire que le commandement du Christ, « J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger… », devienne réalité !  

Résultat : 1 008 petits-déjeuners

Avant l’ouverture du restaurant, les jeunes qui faisaient la queue au milieu des rires, tous en pyjama (certains vraiment extravagants), n’en crurent pas leurs yeux en voyant arriver sœur Margarita. Non seulement à cause de son accoutrement, mais aussi en la voyant aller de l’un à l’autre en faisant part de son projet. Bilan : elle a réussi à recueillir suffisamment de bons pour avoir… 1 008  petits-déjeuners !  Mieux encore : de nombreux jeunes l’ont accompagnée pour les distribuer aux plus pauvres et transporter le reste à la Casa Santa Luisa. Ou comment éveiller chez les jeunes un véritable esprit de charité, d’autant plus que la vidéo de son exploit a déjà été vue sur Internet des centaines de milliers de fois.  

Article initialement publié par Alfa y Omega