Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 15 juin |
Sainte Germaine Cousin
home iconÉglise
line break icon

« Nous voudrions voir Jésus »

Public domain

http://pixabay.com/en/the-first-communion-holidays-139665/

Jacques Gauthier - Le blogue de Jacques Gauthier - Publié le 21/03/15

En mettant en scène des pèlerins venus prier à Jérusalem, l'Évangile de ce 5e dimanche de Carême nous centre sur le ressort de la vie chrétienne : le désir de rencontrer le Christ.

Dans l’Évangile de ce 5e dimanche de Carême, Jean met en scène des Grecs en pèlerinage à Jérusalem pour la Pâque. Ils demandent à l’apôtre Philippe : « Nous voudrions voir Jésus » (Jn 12, 21). Tout commence dans la vie chrétienne par cette volonté de voir Jésus, de Le rencontrer et de L’aimer.

Ce « nous voudrions voir Jésus » me rappelle Thérèse d’Avila, dont nous fêtons cette année le 500e anniversaire de naissance. À l’âge de 7 ans, elle s’enfuit de la maison paternelle pour combattre au pays des Maures afin de mourir et voir Dieu au Ciel. Le père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus coiffera sa Somme de théologie mystique de ce désir thérésien : « Je veux voir Dieu ». Voir et croire commencent toujours par le désir.

Voulons-nous voir Dieu à l’approche de la Semaine Sainte ? Il nous donne rendez-vous dans sa Passion, le croyons-nous vraiment ? Le Dieu Père, Fils et Esprit nous attend au cœur de notre désir. Il a soif de nos soifs, il désire notre désir d’aimer, il veut que nous lui appartenions sans partage. Ne ravissons pas à Dieu la joie de nous aimer ! Il nous donne audience par sa Parole et nous révèle les abîmes de son amour. Il nous convie aux noces de notre cœur avec le Fils bien-aimé.

Voir le Père

Jésus est le chemin qui relance notre quête, notre soif, notre désir vers le Père. Par lui, nous pouvons voir Dieu sans mourir : « Qui m’a vu a vu le Père » (Jn 14, 9). Ce désir de voir le Dieu caché, si ancré dans le coeur de l’être humain, est comblé en Jésus, le visage du Père. En lisant sa Parole, nous Le voyons. Et qui voit Jésus, voit aussi l’Église, corps et sacrement du Christ. Nos yeux s’ouvrent alors sur Pâques, le printemps de Dieu. « L’heure est venue pour le Fils de l’homme d’être glorifié » (Jn 12, 24). Lire la suite sur le blogue de Jacques Gauthier

Tags:
christjesus
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
2
Mathilde de Robien
La plus belle question à poser à votre conjoint le soir en rentra...
3
Brother, Sister, Family
Edifa
Parents, évitez ces erreurs avec votre aîné
4
Mathilde de Robien
Mode d’emploi pour prier le chapelet
5
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir pour comprendre la démission (refusée par le...
6
Mathilde de Robien
Après des infidélités et une séparation, comment Jésus a finaleme...
7
Anna Gebalska-Berekets
Sœur Julie, l’ange de la bonté des camps nazis
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement