Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Saint Joseph, homme de foi

© P. Elie Korkomaz
Partager

19 mars, solennité de saint Joseph, « homme juste », époux de Marie et père nourricier de Jésus, en qui l’Église reconnaît son protecteur.

Nous connaissons peu de choses de la vie de Joseph. Que sait-on vraiment de lui ? N’est-il pas le grand inconnu, le discret, à l’ombre de Jésus et de Marie ? Il est évoqué brièvement par Luc et Matthieu qui en parlent comme d’un homme juste. Mais les Écritures ne mentionnent aucune parole dite par lui.
 

L’époux de Marie

Humble charpentier de Nazareth, Joseph est de la descendance du roi David, de qui doit naître le Messie. Sa généalogie s’insère dans une histoire sainte, car elle tire son sens de la fidélité de Dieu à ses promesses. Ainsi, Jésus est fils d’Abraham, fils de David, fils légal de Joseph et Fils de Dieu. « Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ » (Mt 1, 16).
 
Joseph est appelé « l’époux de Marie ». L’Écriture ne dit rien sur sa rencontre de Marie. Comment a-t-il découvert cette jeune fille de Nazareth ? Quel âge avait-il ? Marie a-t-elle accepté rapidement d’être sa fiancée ? Ces questions restent sans réponse.
 
Toutefois, nous pouvons supposer que ces deux êtres uniques se sont connus dans une grande profondeur de sentiments faits de simplicité, de respect et de confiance. Ils se sont fiancés dans un amour réciproque. Ils ont discerné dans cette union l’appel que Dieu leur avait lancé de s’aimer jusqu’à la mort, de faire communauté ensemble. C’est dans la joie qu’ils répondirent à cet appel comme deux croyants heureux d’accomplir la volonté de Dieu.
 
« Or, avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint » (Mt 1, 18). Selon la coutume du peuple hébreu, le mariage se concluait en deux étapes : on célébrait d’abord le mariage légal (vrai mariage), et c’est seulement après un certain temps que l’époux accueillait son épouse chez lui. Avant de vivre avec Marie, Joseph était donc son « époux ». Mais, dur coup pour lui, sa jeune femme est enceinte à son insu. Que fera-t-il ? Lire la suite sur le blogue de Jacques Gauthier

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]