Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

En quoi croit Riwanon : « Même si certains matins je me trouve horrible, je suis aimée de Dieu, c’est un fait »

Riwanon 1 France 100 Visages

© Marie-Ève Bourgois

Marie-Ève Bourgois - 1 France 100 Visages - publié le 15/03/15

La journaliste Marie-Ève Bourgois effectue un tour de France à la rencontre de la foi des Français. Découvrez Riwanon qui illumine la ville de Metz de son joli sourire et de sa joie.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Jeune femme catholique, Riwanon est en deuxième année de thèse universitaire. Chaque jour, elle illumine la ville de Metz d’un sourire dessiné sur ses lèvres par un Dieu qu’elle adore. Est-ce le hasard ou le destin ? Je ne sais plus très bien. Toujours est-il que mon doigt a fini par presser la sonnette d’un appartement de la ville de Metz. Quelques secondes plus tard, Riwanon est apparue. Sourire éclatant, cheveux noirs brillants. J’aimerais vous faire entendre son rire, mais à défaut, je vais vous en parler.

Son rire, c’est celui d’une jeune femme qui a la foi. « C’est un mystère qu’on nous a légué. Chacun a sa façon de la vivre, peu importe si on va à l’Église le dimanche. » Elle n’a pas besoin de boussole, Dieu est son guide. Il lui fournit les outils et les instructions pour faire d’elle une sculpture au plus proche de celle qu’Il a imaginée. Chaque jour, Riwanon se donne pour objectif d’enlever les copeaux de bois aux bons endroits afin de dessiner cette statue qui révèlera la sainteté qui est en elle. « Parfois, j’ai l’impression d’emprunter un chemin qui va me rendre heureuse et révéler en moi tout ce que j’ai de grande valeur. » Ce qui la fait vivre, c’est la certitude d’être aimée. « Même si certains matins je me trouve horrible, je suis aimée de Dieu, c’est un fait. » Un amour qui lui fait accepter plus facilement celui des autres sans attendre de signes. À ceux qui pensent qu’on croit par lâcheté, elle répond que « c’est dommage ». Elle se demande même comment il est possible de ne pas croire. « Ça m’apporte tellement : une confiance dans la vie qui n’est pas quantifiable. On remet tout au Christ, même si on a des envies ou des projets, il ne faut pas se mettre la pression. »

Son rire a des échos d’optimisme

La lecture quotidienne de l’Évangile lui permet de ne pas être centrée sur elle-même. Touchante, émouvante, douce, elle décrit pourquoi elle profite de chaque instant, donné ou volé. Elle explique comment quelques viennoiseries offertes l’émeuvent. Elle raconte à quel point une petite fille qui fait un signe de la main au Christ dans une église a marqué son esprit. Riwanon ne se plaint pas, elle profite. « Je ne fais pas grand chose, j’accepte les cadeaux qu’on me donne : le fait que j’ai un toit et à manger tous les jours. Ce n’est pas un dû. C’est beau que je puisse vivre le sourire de la boulangère chaque matin. » Altruiste, elle aime le sport, voyager, faire des rencontres. Elle se rappelle d’un séjour humanitaire au Pérou où elle a vu « des gens heureux avec trois fois rien ». Des personnes qui ont sans doute renforcé sa philosophie de vie basée sur l’appréciation du présent et de l’acquis. Lire la suite sur 1 France 100 Visages

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement