Aleteia

Rallye Auto JMJ : 300 jeunes en route vers Cracovie

Partager
Commenter

Le Rallye Auto JMJ se prépare déjà à son troisième rallye international. Présentation d’un projet fou, qui a besoin de vous.

L’idée de ces pèlerinages pas comme les autres est venue en 2010, lors d’une retraite à bord de voiliers, organisée par le diocèse de Fréjus-Toulon. Sur une mer Méditerranée un peu trop calme, trois amis ont le temps de mettre au point un projet ambitieux : se rendre aux JMJ de Madrid en voitures. Un peu rétro si possible. Les prêtres et organisateurs de la paisible « croisière spi » se montrent enthousiastes ; le staff se monte, le projet se formalise, le Rallye Auto JMJ est né. 

Un Rallye qui a bientôt 5 ans

En 2011, ils ont été 260 à rouler sur les routes de France et d’Espagne, pour répondre à l’appel de Benoît XVI. En 2013, 50 pèlerins en voiture ont cheminé en Amérique du Sud pour rencontrer le pape François à Rio de Janeiro. En 2016, ce sont trois routes et 300 jeunes qui se retrouveront à Cracovie ! Les bénévoles de l’association, une dizaine de jeunes d’une vingtaine d’années, n’hésitent pas à voir grand. Une levée de fonds à été lancée sur la plateforme CredoFunding pour soutenir le projet de Cracovie 2016. L’argent récolté est dédié à l’organisation de ce grand événement estival, ainsi qu’à couvrir les quelques frais de gestion. 

Une foi, trois routes

Paul, le président-fondateur de Rallye Auto JMJ explique les projets de l’association : il avait à peine 20 ans quand lui et quelques amis ont emmené 260 jeunes et religieux vers Madrid. Cinq ans après, le Rallye Auto JMJ a toujours autant d’idées qui ne demandent qu’à se réaliser. « Cracovie 2016 sera notre troisième rallye international. Pour la première fois, nous préparons trois routes. »

La première d’entre elles ne réserve pas de surprise, elle suit le concept premier du Rallye Auto JMJ : les kilomètres entre Paris et Cracovie seront parcourus en voiture au gré des étapes fixées par le staff. La deuxième réunira les adeptes de vieilles voitures. La route classique suivra le même chemin que la route auto au rythme des moteurs. Enfin, la route moto (500 cm3 et plus) partira de Toulon pour aller, à travers la chaîne des Alpes, rejoindre la Pologne. 

Partir à la rencontre

Entre Lyon, Paris et quelques capitales européennes, une équipe d’étudiants et de jeunes professionnels, tous bénévoles, préparent d’ores et déjà activement le Rallye Auto JMJ de 2016. Équipements, étapes, accompagnement spirituels… rien n’est laissé au hasard. Paul le confie volontiers : « La préparation des Rallyes JMJ est longue, parfois décourageante et lassante quand on rencontre les mêmes freins… mais les souvenirs des rallyes précédents, l’intensité de ces moments partagés, de ces rencontres vécues intensément, sous la lumière de l’Esprit, sont des motivations bien plus puissantes ! Il se passe quelque chose de très fort pendant ces pélé-rallyes »

Discussions avec les religieux, paysages à couper le souffle, aventure… Paul est intarissable au sujet de ces semaines sur les chemins de France et d’Europe. Parce que la route leur manque déjà, un rallye est organisé au mois d’octobre, à cyclo-moteurs vers le Mont-Saint-Michel. En attendant Cracovie… dans 72 semaines maintenant indique leur site. En revanche, plus qu’une petite semaine pour les soutenir via la plateforme Credofunding.

Pour soutenir ce beau projet et permettre à 300 jeunes de vivre cette aventure des JMJ, le Rallye a aussi un site, avec toutes les informations pratiques et un aperçu des moments forts de l’association. Découvrez également leur page Facebook. Et le pour les plus motivés, le staff recrute !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]