Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconCulture
line break icon

Quand on choisira nos enfants sur catalogue...

© Phil Jones/SHUTTERSTOCK

Arthur Herlin - Publié le 04/03/15

Pour la 5e édition du Nikon Film Festival, deux jeunes réalisateurs, Antoine Galtier et Christophe Faizant ont réalisé un court-métrage remarquable par son message.

Les règles de ce concours vidéo sont simples : en moins de 140 secondes, réaliser un court-métrage sur le thème « Je suis un choix ». À cela, les deux jeunes metteurs en scène ont choisi de répondre : Je suis un OGM, le titre de leur (très) court-métrage de 2 minutes et 18 secondes. Ils proposent comme synopsis : « Quoi de plus naturel pour un couple que de choisir son enfant ? ». L’entrée en matière est brutale : un couple devant ce qui semble être un spécialiste qui demande : « Donc, la dernière fois, vous m’aviez dit que vous vouliez un garçon. On reste sur un garçon ? ».

Avec l’argent tout sera possible

Le décor est planté, bienvenue dans un monde où pères et mères choisissent leur enfant de A à Z. Texture et couleur de cheveux, rythme de croissance, défenses immunitaires… Tant que vous avez l’argent, tout devient possible : « Non, parce qu’avec votre ancien plan de financement, vous auriez eu un enfant beaucoup trop sensible et empathique. Vous n’auriez pas voulu d’un écrivain alcoolique ! », fait remarquer le spécialiste.

Un monde que personne ne souhaite et pourtant… Depuis quelques années, l’apparition de la manipulation génétique, de la gestation pour autrui (GPA) et la nouvelle approche transhumaniste font passer un tel scénario de la fiction à un avenir potentiellement réalisable.

Tags:
CinémaEnfantsVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement