Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 28 novembre |
Fête de la Vierge Marie en son icône du signe
Aleteia logo
Politique
separateurCreated with Sketch.

Laïcité hors-limite : l’affaire de la suppression des jours fériés catholiques

© PATRICK KOVARIK / AFP

French Economy minister Emmanuel Macron speaks during the session of questions to the government at the National Assembly in Paris on February 17, 2015. AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK

Philippe de Saint-Germain - Liberté politique.com - published on 24/02/15

Liberté Politique revient sur l'amendement intégré à la loi Macron à la demande de la députée de la Réunion, Ericka Bareigts.

L’affaire est venue de la Réunion. Un député socialiste de l’île, Mme Ericka Bareigts, a fait voter le 14 février un amendement au projet de loi Macron en vue de remplacer Outre-mer les jours fériés chrétiens par des « jours fériés locaux », sur décision préfectorale. Le secrétaire général de la Conférence des évêques a vigoureusement protesté.

Argument de Mme Bareigt : la République laïque ne peut pas donner « un statut légal aux seules fêtes d’une religion ». Certains jours fériés traditionnels devraient être remplacés par des fêtes hindoues ou musulmanes. Il s’agit de « respecter la diversité culturelle et religieuse ».

L’amendement initial souhaitait supprimer le lundi de Pâques, l’Ascension, le lundi de Pentecôte, l’Assomption et la Toussaint. Le texte voté ne mentionne plus de jours particuliers, mais sanctuarise les jours fériés républicains : 1er et 8 mai, 14 juillet et 11 novembre. Autrement dit, la laïcité républicaine a tous les pouvoirs : tout ce qui est d’origine chrétienne est négociable, tout ce qui est laïque est intouchable.

Mgr Olivier Ribadeau-Dumas, secrétaire général et porte-parole de la Conférence des évêques de France, a fermement réagi contre ce texte qui constitue « une attaque forte contre la religion catholique ».

Boîte de Pandore

« Nous n’avons pas intérêt à ouvrir cette ligne de front qui pourrait être une boîte de Pandore. Il est illusoire en effet de penser que cela resterait cantonné à l’Outre-mer », a-t-il indiqué à l’AFP. « C’est une mauvaise interprétation de la laïcité », précise-t-il, d’autant plus qu’il n’a « entendu ni le Consistoire ni le Conseil français du culte musulman demander quoi que ce soit ». Lire la suite sur Liberté Politique

Tags:
Catholique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement