Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 27 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Qui sont les coptes? Et pourquoi 21 d’entre eux ont-ils été lâchement égorgés ?

DR-Facebook « Chants araméens »

La rédaction d'Aleteia - published on 22/02/15

Voici six questions-réponses pour mieux comprendre la situation des coptes, ces chrétiens égyptiens que l'État islamique (EI) traite d’« ennemis hostiles ».

1. Qui sont les coptes ?

Les coptes sont les descendants des anciens Égyptiens, qui se sont convertis au christianisme au premier siècle. Quand les musulmans ont conquis l’Afrique du Nord, à partir du VIIe siècle, ils ont imposé en Égypte la langue arabe et la religion islamique. Cependant, une minorité d’Égyptiens est restée chrétienne, préservant aussi la langue copte, dérivée de la langue égyptienne ancienne. Aujourd’hui, le copte n’est plus utilisé que dans la liturgie.

Les coptes forment actuellement 10% de la population égyptienne et sont traités comme des citoyens de seconde zone,  d’où la diminution rapide de leur nombre. Le taux de migration est élevé, sans compter les conversions à l’islam par  convenance sociale. La situation de la communauté chrétienne copte a empiré après la chute du dictateur égyptien Hosni Moubarak, en 2011. Au cours des quatre dernières années, les coptes ont subi une forte persécution de la part des factions islamistes. Environ 90% des chrétiens coptes appartiennent à l’Église copte orthodoxe d’Alexandrie, qui est née en Égypte même. Les 10% restants (environ 800 000 personnes) se répartissent entre l’Église catholique et l’Église protestante copte. L’Église copte orthodoxe d’Alexandrie est indépendante et n’est pas en communion avec l’Église orthodoxe ni avec l’Église catholique. La séparation a eu lieu après le concile de Chalcédoine en l’an 451, à la suite de différences doctrinales portant sur la personne et les natures humaine et divine du Christ. Le patriarche copte orthodoxe actuel est Tawadros II.

En 1741, un groupe de coptes s’est séparé de de l’Église copte orthodoxe pour entrer dans la pleine communion avec l’Église catholique romaine. C’est ainsi qu’est née l’Église copte catholique, qui est basée au Caire. Les coptes catholiques maintiennent leurs traditions et rites liturgiques orientaux, mais reconnaissent l’autorité et la primauté du Pape de Rome, et sont donc officiellement unis au Saint-Siège. Leur patriarche, obéissant au Pape, est Ibrahim Isaac Sidrak.    

2. Qui étaient les 21 coptes enlevés par l’EI ?  

La plupart des 21 otages lâchement assassinés avaient émigré d’un village pauvre d’Égypte dans la Lybie voisine en quête de nouvelles opportunités. En Libye, ils se sont établis dans la ville côtière de Syrte, à environ 500 kilomètres à l’est de la capitale, Tripoli. 

Ils ont été enlevés par des milices liées au prétendu État islamique à Syrte, entre décembre 2014 et janvier 2015.  Le 12 Février, l’État islamique a publié des photos des 21 otages dans son magazine en ligne "Dabiq", publié en anglais et qui est destiné à promouvoir leurs activités terroristes à l’Occident.    

3. Qu’est-ce que les extrémistes de l’État islamique ont fait de leurs otages coptes ? 

Le 15 février, les terroristes ont rendu publique sur les forums djihadistes sur Internet une vidéo stupéfiante, intitulée « Un message signé avec le sang à la nation de la Croix », en référence au christianisme. Cette vidéo a été publiée par « Al Hayat », l’un des producteurs du groupe terroriste. L’État islamique maintient une structure sophistiquée de communication et de propagande, servant tant à recruter de nouveaux membres en Europe et Amérique du Nord qu’à répandre leurs menaces en Occident.

Les images de la vidéo montrent les tueurs vêtus de noir et les otages portant une combinaison de couleur orange identique à  celle  d’autres otages décapités précédemment par le prétendu État islamique en Syrie et en Irak. Les mains liées derrière le dos, les chrétiens coptes sont conduits l’un derrière l’autre au bord de la mer Méditerranée, sur la côte libyenne, et forcés à s’agenouiller sur la plage. Avant d’être décapités, plusieurs d’entre eux semblent remuer les lèvres, vraisemblablement en disant une prière.

  • 1
  • 2
Tags:
coptes
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement