Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Saints Anne et Joachim
home iconActualités
line break icon

Irak : l’État islamique contre-attaque à Kirkouk

AFP PHOTO / MARWAN IBRAHIM

Smoke billows from the Khubbaz oil field, some 25 km west of the northern Iraqi city of Kirkuk, on February 2, 2015, a fews days after Peshmerga forces and police retook the area from Islamic State (IS) group. Peshmerga forces and Iraqi police retook the Khubbaz oil field and eight villages on January 31, and also freed 24 workers who had been taken captive. AFP PHOTO / MARWAN IBRAHIM

Sylvain Dorient - Publié le 03/02/15

L’EI, sous pression, mène une série de combats éclair, progressant en Irak comme en Syrie et continuant sa politique de terreur. La guerre sera longue...

Ceux qui avaient déjà enterré le soi-disant État islamique (Daesh en arabe) à la suite de son échec à Kobané et des contre-attaques en Irak en seront hélas pour leurs frais. Plusieurs attaques surprises menées en moins d’une semaine lui ont permis de conquérir un nouveau gisement de pétrole et de regagner du terrain. L’assassinat filmé du journaliste japonais Kenji Goto résonne comme un nouveau défi lancé à l’Occident.

Objectif pétrole

Le prix du baril n’a pas découragé les djihadistes qui se sont emparés de nouveaux puits de pétrole, leur principale source de financement. Ils ont en effet conquis une installation pétrolière proche de Kirkouk. Cette exploitation d’une capacité de 15 000 barils/jour représenterait une valeur de 720 000 dollars au prix actuel du baril. Mais l’autoproclamé État islamique vendant son brut moitié moins cher que les cours du marché, il faudrait réduire cette recette de moitié. Rapportée à l’année, cette prise représenterait tout de même une augmentation de 10% de ses recettes pétrolières annuelles, soit… un milliard de dollars.

Les Kurdes dans le collimateur

Cette victoire vient contrecarrer la progression kurde en cours dans le secteur de Kirkouk. Encore euphoriques après la victoire de Kobané, les Kurdes ont eu la mauvaise surprise d’un raid dans les faubourgs de Kirkouk, tuant le général de brigade Shirko Fatih. Les Nations Unies ont décidé de retirer leur personnel de la ville, les relocalisant à Erbil dans le Kurdistan irakien. Durant l’attaque,
107 combattants de l’organisation État islamique auraient été tués.

Plus qu’un gain territorial, l’attaque visait à instaurer la terreur chez ses adversaires, démontrant que Daesh peut frapper où et quand bon lui semble. Des rassemblements de troupes sont observés par les Kurdes, qui font craindre de nouveaux assauts contre leurs positions.

Je suis Kenji Goto

Dans cette même logique de terreur, l’assassinat samedi 31 janvier du journaliste japonais Kenji Goto a été filmé et diffusé sur Internet. Une page Facebook – intitulée : « I am Kenji», en référence au « Je suis Charlie » français – a été créé par un collègue et devrait atteindre les 50 000 likes d’ici quelques heures… C’était un reporter de renom dans son pays, connu pour se rendre dans les zones de conflits les plus dures.

Ce grand professionnel avait une approche de son métier qui collait au terrain se souvient Heny Tricks, journaliste à The Economist : « Au lieu de se concentrer sur qui gagne et qui perd, il raconte l’histoire des gens ordinaires, qui sont contraints d’endurer les conflits et les horreurs. C’est leur courage qui l’inspirait, disait-il. Quand on lui demandait comment il rejoignait les lieux dangereux d’où ils faisaient ses reportages, il répondait qu’il suivait les pas des gens normaux qui continuaient de vivre malgré tout. Ils lui montraient le chemin ».


Tags:
État islamique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
4
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
7
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement