Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 17 mai |
Saint Pascal Baylon
home iconÉglise
line break icon

Pie XII a-t-il abandonné les juifs pendant la Seconde Guerre mondiale ?

©CATHOLICPRESSPHOTO

La rédaction d'Aleteia - Publié le 27/01/15


« faux prophètes, orgueilleux tel Lucifer ». Toujours en 1935, devant des milliers de pèlerins à Lourdes, il accable les idéologies « possédées par la superstition de la race et du sang ». Des centaines de documents attestant de l’opposition de Mgr Pacelli au nazisme peuvent être vus sur le site de la fondation Pave the way.

Il est ensuite secrétaire d’État et travaille activement (on détient des brouillons de sa main) à l’écriture de la grande encyclique de condamnation du nazisme de Pie XI, Mit brennender Sorge, qui est diffusée, cachée et lue par surprise, en allemand, le 14 mars 1937, dans toutes les églises d’Allemagne, car il n’existe déjà plus de liberté de la presse. Durant son mandat, le secrétaire d’État proteste dans pas moins de 55 lettres officielles au gouvernement allemand. Ribbentrop et Steengracht, ministre et sous-secrétaire aux Affaires étrangères du IIIe Reich, déclarent à Nuremberg : « Nous avions des tiroirs pleins des protestations du Vatican ».

Devenu Pape le 2 mars 1939, il est dans les tous premiers à parler, dans son radio message de Noël 1942, de « centaines de milliers de personnes qui, sans aucune faute de leur part, et parfois pour le seul fait de leur nationalité ou de leur race, ont été vouées à la mort ou à une extermination progressive ». Sa première encyclique en tant que pape, Summi pontificatus de 1939, était si clairement anti-raciste que les avions alliés en lâchèrent des milliers de copies sur l’Allemagne. Lorsque, le 20 septembre 1943, les Allemands qui avaient investi Rome 10 jours plus tôt exigent des juifs de la ville 50 kg d’or sous peine d’être déportés, la communauté juive ne pouvant en réunir que 35 kg, le grand rabbin de Rome, Zolli, fait appel à Pie XII qui sans hésiter fait fondre les vases sacrés des paroisses de Rome et apporte les 15 kg manquants.

Des bateaux étaient spécialement affrétés par le Vatican pour évacuer des juifs deux fois par an, de 1939 à 1945, vers la République dominicaine, le Canada, le Mexique et Cuba. Comme de nombreux pays n’acceptaient pas les juifs, Rome leur fournissait de faux certificats de baptême. Le Pape arrêta personnellement la déportation de dizaine de milliers de Hongrois quand il en appela au Régent de Hongrie. Il arrêta également personnellement la déportation de juifs romains le 16 octobre 1943. En un jour, le Vatican parvint à cacher, nourrir et soutenir plus de 7 000 juifs, malgré les fusils allemands sous ses fenêtres. La quasi-totalité des basiliques, églises, séminaires et couvents ont hébergé et aidé des juifs. Sœur Pascalina Reynart, la secrétaire de Pie XII, amenait de la nourriture aux couvents qui cachaient les juifs de Rome, parfois dans des monastères de clôture, ce qui suppose forcément une dispense papale. En 1943, 3 500 juifs sont logés à Castel Gandolfo et 400 sont enrôlés dans la Garde pontificale, soit près de la moitié de la communauté juive de Rome. Plus de 7 000 juifs de Rome environ ont été sauvés par l’Église. Pendant le procès Eichmann de 1961, le Pape a fait l’objet d’un jugement qu’il vaut la peine de relire, par Gideon Hausner, procureur général d’État à Jérusalem : « À Rome, le 16 octobre 1943, une grande rafle a été organisée dans le vieux quartier juif. Le clergé italien a participé à l’opération de sauvetage, les monastères ont ouvert leurs portes aux juifs, le Pape est intervenu personnellement en faveur des juifs arrêtés à Rome ».

Lorsqu’on a remis au cardinal Palazzani la médaille des « justes » pour avoir sauvé des juifs au séminaire romain, il affirma : « Le mérite en revient entièrement à Pie XII qui a ordonné de faire tout ce qui était possible pour sauver des juifs de la persécution ».

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Tags:
dossier judaismePape Pie XII
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement