Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 04 août |
Saint Jean-Marie Vianney
home iconActualités
line break icon

Non, on ne peut pas appeler son enfant Nutella

Flickr / Emily Hildebrand

nutella

La rédaction d'Aleteia - Publié le 27/01/15

La justice a interdit à des parents d'appeler leurs enfants « Nutella » ou « Fraise », de tels prénoms pouvant porter atteinte aux intérêts de l'enfant.

On ne ne peut pas donner n’importe quel prénom à un enfant. Un enfant qui le portera, ou le subira, tout au long de sa vie. Tout le monde, ou presque, se rappelle de la pièce de théâtre et du film Le prénom avec Patrick Bruel, où le faux choix d’un prénom connoté semait la zizanie dans un dîner de famille. Les magistrats de Valenciennes ont récemment rappelé à des parents qui voulaient appeler leur enfant « Nutella » et « Fraise » que si aucun prénom n’était interdit a priori, le ridicule supposait d’en éviter certains.

Peut-on donner à son enfant le nom d’une célèbre pâte à tartiner au chocolat et à la noisette ? Quant à rechercher un saint pouvant correspondre à cela pour son baptême, n’en parlons pas ! Le juge aux affaires familiales a estimé fin novembre que non, et choisi de renommer l’enfant Ella. « Le prénom "Nutella" donné à l’enfant correspond au nom commercial d’une pâte à tartiner, a estimé le juge. Il est contraire à l’intérêt de l’enfant d’être affublé d’un tel prénom qui ne peut entraîner que des moqueries ou des réflexions désobligeantes. »

Un autre couple avait quant à lui choisi d’appeler sa petite fille Fraise. Un prénom qui n’a pas été accepté par les juges, bien qu’il existe des Cerise, des Prune et des Clémentine. L’expression « ramène ta fraise »et les moqueries qu’elle aurait sans doute à supporter ont décidé le juge à faire rayer début janvier le prénom de l’état civil. Finalement, la petite fille s’appelera Fraisine, un prénom usité au XIXe siècle. Et ce ne sera sûrement pas plus difficile à porter que Térébenthine, prénom aussi naturel que rare de la dernière fille d’une ex-ministre…

Tags:
Éducationjusticeparents
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : les processions mariales se tiendront-elles cett...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement