Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 30 juillet |
Sainte Juliette
home iconActualités
line break icon

À Alqosh, Fraternité en Irak poursuit son aide de première nécessité

© Fraternité en Irak

fraternite en irak - Publié le 23/01/15

Le petit village chrétien situé au nord du Kurdistan irakien a vu nombre de ses habitants fuir. Mais de nombreux réfugiés chrétiens et yézidis chassés de la plaine de Ninive sont arrivés depuis.

Le 7 août 2014, lorsque l’organisation État islamique a envahi la plaine de Ninive, le petit village a failli tomber entre ses mains. Le danger a été si proche que la bourgade a été entièrement évacuée dans la nuit, seuls quelques hommes en armes restant, prêts à combattre éventuellement. Dès le lendemain, le père Gabriel est revenu après avoir mis à l’abri la quinzaine d’orphelins dont il a la charge. Alors que, parmi les 1 200 familles que comptait le village, beaucoup ont préféré partir définitivement, des habitants de la plaine de Ninive chassés par le soi-disant État islamique, principalement des chrétiens et des Yézidis, sont venus s’y réfugier.

Le monastère aide autant qu’il peut ces personnes arrivées souvent sans rien, traumatisées par la fuite et ayant parfois perdu certains de leurs proches. Avec Abouna Gabriel, les membres de Fraternité en Irak visitent les familles chrétiennes logées dans des différents centres de la ville et notamment dans l’école ; l’accueil en ce 25 décembre y est simple et généreux. Chaque famille possède de quoi cuisiner (gazinière, plaques…) et un réfrigérateur. Les moines fournissent la nourriture. En ce qui concerne l’hygiène, rien n’a été ajouté à la structure scolaire, les douches et sanitaires sont ceux d’une école primaire. Lire la suite sur le site de Fraternité en Irak


Tags:
Chrétiens d'Orientyezidis
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement