Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

L’État islamique tue 13 jeunes… pour avoir regardé un match de football à la télévision

AFP PHOTO MOHAMMED WESAM

SYRIA, ALEPPO : Rebel fighters talk near the bodies of the victims of a suicide bombing allegedly carried by al-Qaeda-linked group Islamic State of Iraq and the Levant's (ISIL) near the headquarters of the Army of the Mujahideen on January 17, 2014 near Ansari, southwest of Aleppo, northern Syria. AFP PHOTO MOHAMMED WESAM

Sylvain Dorient - publié le 21/01/15

Daesh aurait, selon différentes sources, mis à mort treize jeunes pour une simple retransmission de match.

Dans la ville de Mossoul en Irak, ce lundi 12 janvier, une mise en scène macabre a eu lieu sur la place publique. Le crime de 13 jeunes Irakiens a été lu devant la population rassemblée « en regardant un match de football, ils ont enfreint la charia… ». Les « coupables » ont été rassemblés par des membres de l’autoproclamé État islamique (EI) et mitraillés sous les yeux de la foule. Quant aux parents des victimes, terrorisés, ils n’ont pas osé récupérer les corps de leurs enfants.

Une autre exécution sinistre avait récemment eu lieu à Raqqa, ville syrienne elle aussi contrôlée par l’EI : deux hommes accusés de rapports homosexuels ont été jetés du haut d’une tour. Cette dernière exécution a été revendiquée ouvertement par le soi-disant État islamique, qui prend plaisir à défier l’Occident. En revanche, l’exécution des jeunes supporteurs de football n’a pas été diffusée par le réseau de l’EI mais par un groupe d’activistes qui s’intitule sur Internet « Raqqa is Being Slaughtered Silently » soit « Raqqa est écrasée silencieusement ».

L’EI ne se vante pas de tous ses crimes

La différence de traitement de l’information entre les deux affaires est sans doute révélatrice d’une stratégie de l’EI qui incarne volontiers un épouvantail radicalement opposé aux « valeurs » d’un Occident considéré comme décadent. Malheureusement, l’exécution d’hommes accusés d’avoir entretenu des relations homosexuelles peut entraîner l’adhésion de certains internautes fanatisés, égarés dans leur haine de tout ce que l’Occident représente. C’est assez différent concernant les 13 jeunes gens, l’intérêt pour le football est une chose assez largement partagée… 

Cette information diffusée par le réseau « Raqqa is Being Slaughtered Silently » vaut bien une frappe aérienne US : elle pourrait briser le rêve de plusieurs jeunes apprentis au djihad, en révélant l’ampleur de la folie des dirigeants de l’organisation État islamique. Au regard des risques qu’ils encourent, le courage de ceux qui diffusent ces informations force le respect. Selon une interview diffusée par Newsvice, ils étaient à l’origine 17 militants dans la ville de Raqqa. L’un d’entre eux a été découvert et exécuté. La présente information prouve que ce réseau continue à être actif et même qu’il est en mesure d’obtenir et de transmettre des nouvelles jusqu’à Mossoul. 

Tags:
État islamique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement