Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 avril |
Saint Benoît-Joseph Labre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le tsunami recule devant la bénédiction du Saint Sacrement

Tsunami en San José – fr

© Angela Riddock

Portaluz - publié le 20/01/15

Le pouvoir du Saint Sacrement est impressionnant, comme le montre ce prodige survenu en 1906 àTumaco (Colombie), grâce à l'immense foi d'un curé et de son village.

Le tsunami de 2010, qui a frappé la côte du Chili après un tremblement de terre provoqué par le mouvement des plaques continentale et océanique, est un événement qui se répète depuis des siècles un peu partout sur la planète.

Voici quelques décennies, ce qui s’est produit sur la petite île de Tumaco (Colombie), avec un violent tsunami, enseigna à ses habitants que Dieu, présent dans le Saint Sacrement, agit quand ses prêtres et ses fidèles L’invoquent avec amour et foi. Les faits se sont produits le 31 janvier 1906. À 10 heures du matin, les habitants de cette minuscule île du Pacifique sentirent un très fort tremblement de terre, qui dura environ 10 minutes. Ils se mirent alors tous à courir jusqu’à l’église pour supplier le curé, le père Gerardo Larrondo, ainsi que le père Julián d’organiser immédiatement une procession avec le Saint Sacrement.

En procession vers la plage

Pendant ce temps, la mer qui avait déjà couvert environ un kilomètre et demi du littoral, se retirait d’un seul coup, menaçant de former une gigantesque vague. Le père Gerardo, terrifié, consomma toutes les hosties consacrées, conservant seulement la grande hostie. Puis, s’adressant aux habitants du village, il s’écria : « Allons, mes enfants, allons tous à la plage et que Dieu ait pitié de
nous ! »
. Avec confiance et assurance devant la présence de Jésus Eucharistie, tous commencèrent à marcher, entre pleurs et acclamations vers Dieu. Arrivé à la plage,  le père Larrondo descendit courageusement jusqu’au bord, la custode à la main. Au moment où la gigantesque vague arrivait, le cœur débordant de foi, il éleva d’une main ferme l’hostie consacrée et, devant tous, fit le signe de la croix. Un moment d’une grande solennité.

Le miracle de Tumaco

La vague continuait à avancer, mais avant que le père Larrondo et le père Julián aient pu se rendre compte de ce qui arrivait, la population, bouleversée et émerveillée, criait : « Miracle, miracle ! ». En effet, comme si elle avait été arrêtée par une force  invisible et surnaturelle, la puissante vague qui menaçait de rayer de la carte le village de Tumaco avait amorcé son retrait, tandis que la mer revenait à son niveau normal. Les habitants de Tumaco, au milieu de l’euphorie et de la joie d’avoir été sauvés de la mort grâce à Jésus dans le Saint Sacrement, manifestaient leur gratitude. Le monde entier connut le miracle de Tumaco et le père Larrondo reçut également du continent européen de nombreuses lettres demandant des prières.

Source : Livre Agustinos amantes de la Sagrada Eucaristía, padre Pedro del Rosario Corro  
Article initialement publié par Portaluz

Adaptation par Élisabeth de Lavigne

Tags:
colombieEucharistie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement