Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 26 février |
Saint Alexandre
home iconActualités
line break icon

Niger : 20 églises brûlées dans des manifestations anti-françaises

DR / France TV

Riots Niamey Niger

La rédaction d'Aleteia - Publié le 17/01/15

Merci Charlie ? La parution de la nouvelle couverture de Charlie Hebdo a déclenché une vague de violence à travers le monde.

Qui est responsable, qui est coupable ? Celui qui brûle ou celui qui lui en sert le prétexte sur un plateau ? Les deux sans doute, quand des musulmans brûlent des églises chrétiennes pour protester contre les dessins d’athées.

Samedi 17 janvier, c’est à Niamey, capitale du Niger, que les manifestations ont dégénéré. Les rassemblements étaient interdits. Ils ont tourné à l’émeute, chrétiens et Français étant assimilés dans une même haine. La manifestation a débuté samedi tout près de la grande mosquée de Niamey, et les échanges de jets de pierre et de gaz lacrymogène n’ont pas tardé. Il aura fallu l’action d’une centaines de policiers antiémeute pour protéger la cathédrale de Niamey de groupes de jeunes manifestants décidés munis de gourdins, de barres de fer ou de pioches.

Éviter toute sortie

« Maudit soit Charlie et ses alliés »« À bas Charlie, à bas les Français », « Allah akbar ». Pendant que François Hollande arpentait les rues de Tulle, une vague de violence se répandait à travers le monde, en réaction à la couverture du dernier numéro de Charlie Hebdo. À Niamey, l’ambassade de France a appelé ses ressortissants à « éviter toute sortie ». Toute forme d’intérêt ou symbole français a été visée et vandalisée : PMU, Orange… La veille, à Zinder, deuxième ville du pays, des manifestations anti-Charlie avaient déjà fait 4 morts et
45 blessés. Le Centre culturel franco-nigérien a été incendié et trois églises saccagées. Selon un bilan dressé par les journalistes de RFI, ce sont au total une vingtaine d’églises et de lieux de culte chrétiens qui auraient été brûlés à travers le pays.

Le drapeau français brûlé à Alger

Dès vendredi, c’est une vague de manifestations plus ou moins violentes qui se sont déroulées un peu partout sur la planète, en réaction à la dernière Une de Charlie Hebdo. Au Mali, au Pakistan, au Sénégal… Tous protestaient contre cette nouvelle caricature du prophète Mahomet. Symbole fort s’il en est, le drapeau français a été brûlé vendredi à Alger par des manifestants, juste après la sortie de la grande prière du vendredi. Alors que l’hebdomadaire satirique a été interdit de vente dans le pays, plus d’un millier de manifestants a scandé «​ Kouachi, martyr » devant l’Assemblée nationale algérienne.

Tags:
charlie hebdo
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
3
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
4
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
5
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
6
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
7
La rédaction d'Aleteia
Le pape François accepte la renonciation du cardinal Sarah
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement