Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Saint Thomas More
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

État islamique : au moins 2 000 exécutions en six mois

ISIS claims beheading 18 Syrians – AFP – fr

© AFP / HO / al-Furqan Media

Philippe Oswald - publié le 29/12/14

Depuis l’établissement de son « califat », l’État islamique aurait exécuté plus de 2 000 personnes selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a recensé l’exécution de 1 878 personnes aux mains de l’autoproclamé État islamique (EI) en Syrie depuis l’annonce de son « califat » le 28 juin jusqu’au 27 décembre, mais indique qu’il s’agit d’un chiffre minimum en raison de centaines de disparus dans les geôles de l’EI. Parmi les victimes, 930 membres de la tribu sunnite des Chaïtat, qui s’est rebellée contre l’EI durant l’été dans l’est de la Syrie.

Les suppliciés ont été abattus par balles, décapités ou lapidés à mort dans les provinces de Deir Ezzor (est), Hassaka (nord-est), Raqa et Alep (nord), Homs et Hama (centre). Parmi eux, 1 175 sont des civils dont quatre enfants et huit femmes.

« D’après des analystes, les exécutions par les djihadistes de l’EI, souvent filmées et diffusées sur Internet, visent à terroriser les civils et les groupes qui tentent de se rebeller contre eux, mais aussi à attirer de nouveaux djihadistes dans leurs rangs », relève Libération.

Un nouveau massacre des innocents

Au total, le terrorisme de Daech et la guerre civile en Syrie ont déjà causé plus de 200 000 morts. Selon l’Unicef, d’ici 2015, plus de 8,6 millions de mineurs syriens en seront victimes, soit dans le pays, soit parmi les 3 à 4 millions qui ont dû fuir dans les pays voisins.

Le sort des enfants et des mères en Syrie est un nouveau « massacre des innocents » déclare le nonce apostolique à Damas, Mgr. Mario Zenari, dans un entretien à Radio Vatican. En plus des victimes des armes, dit-il, « ce que je vois, c’est une bombe qui est en train d’exploser et qui frappe toute la population et cette bombe est la conséquence de la guerre, c’est la bombe de la pauvreté ! Une pauvreté croissante et une pauvreté qui fait sentir surtout ces jours-ci car l’hiver est arrivé. Cette année, le froid a constitué un vrai piège qui a frappé beaucoup de personnes, outre la faim et d’autres privations qu’ils subissent ».

Les exactions du prétendu État islamique se poursuivent également en Irak. Un de ses derniers méfaits est la destruction à coups d’explosifs de l’église de la Vierge Marie à Mossoul, le jour de Noël (L’Observatoire de la christianophobie).

Rappelons à cette occasion l’opération « cadeaux messagers » de l’AED France pour soutenir les chrétiens d’Irak.

Tags:
Chrétiens en IrakChrétiens en SyrieÉtat islamique
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement