Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 21 septembre |
Saint Matthieu
home iconActualités
line break icon

Cuba (un peu plus) libre, merci François !

Aleteia

Sylvain Dorient - Publié le 18/12/14

Barack Obama remercie publiquement le pape François pour le rôle qu’il a joué dans la réconciliation américano-cubaine.

Les États-Unis et Cuba se rapprochent enfin après des décennies de Guerre froide. « Il y a une histoire compliquée entre les États-Unis et Cuba (…), mais l’heure est venue d’entamer un nouveau chapitre », a déclaré mercredi 17 décembre le président américain. De son côté, Raúl Castro s’est réjoui de cette avancée diplomatique historique, mais a souligné que la question clé de l’embargo n’était pas encore réglée.

Obama remercie le pape François

Lors de son allocution télévisée de mercredi, Barack Obama a tenu à « remercier le pape François, dont l’exemple moral montre le monde tel qu’il devrait être, plutôt que de se contenter de ce qu’il est ». De son côté, le secrétaire d’État du Vatican, Pietro Parolin, a révélé que les représentants des États-Unis et de Cuba s’étaient rencontrés en octobre pour évoquer le rétablissement des relations diplomatiques. Mgr Parolin précise dans sa déclaration : « Le Saint-Père tient à exprimer ses chaleureuses félicitations pour cette décision historique prise par les gouvernements des États-Unis d’Amérique et de Cuba d’établir des relations diplomatiques, avec l’intention de surmonter, dans l’intérêt des citoyens des deux pays, les difficultés qui ont marqué l’histoire récente ».

Cette réussite diplomatique confirme le poids repris par le Vatican dans le jeu des relations internationales. Après les prises de positions très fortes – mais incomprises – du pape François contre une intervention en Syrie, la présente réconciliation entre deux pays ennemis est une victoire sans nuage, qui serait parachevée par la levée de l’embargo américain…si le Congrès y consent, ce qui est loin d’être gagné…

Un pasteur, pas un politique

Le pape François ne se présente pas comme un politique « mais comme un pasteur ». Les gestes fort qu’il avait posés, notamment en priant devant le mur de séparation entre les Territoires palestiniens et Israël, n’avaient pas été accompagnés d’un discours politique tranché. De même, lorsque le Saint-Père avait invité les présidents israélien Shimon Peres et palestinien Mahmoud Abbas pour une prière au Vatican, il ne leur avait pas demandé de prendre de décision politique en faveur de la paix. Cette retenue, qui pourrait donner l’impression d’une certaine frilosité de la part du pape François, vient d’être démentie par le cas cubain. Dans ce cas précis, deux facteurs ont pu donner à l’intervention du pape François un poids tout particulier : il est hispanophone et a été éduqué par les jésuites. Tout comme… Fidel Castro !

Tags:
cubaÉtats-UnisPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
3
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
4
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
7
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement