Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 juillet |
Sainte Marthe
home iconActualités
line break icon

Royaume-Uni : un condamné à perpétuité disculpé par des étudiants en droit

Thomas Hawk

La rédaction d'Aleteia - Publié le 17/12/14

Les membres de l’organisation Innocence Project, de l’université de Cardiff, ont pour mission d’élucider des cas d’erreur judiciaire.

Dwaine George avait été reconnu coupable du meurtre d’un jeune homme à Manchester en 2002 et condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, après que quelques résidus de poudre eurent été retrouvés sur l’un de ses vêtements.

L’homme, qui n’a jamais cessé de clamer son innocence, a néanmoins passé 12 ans derrière les barreaux avant d’être remis en liberté conditionnelle l’an dernier. Et s’il demeurait jusqu’à maintenant sous le coup de la loi, George est désormais un homme totalement libre grâce au travail de longue haleine d’un groupe d’étudiants de la Faculté de droit de Cardiff au pays de Galles, appartenant à l’ ONG Innocence Project, révèle le site gallois Wales Online.

Ces derniers ont fait appel à un expert américain, Dennis McGuire, qui leur a fourni l’élément déterminant pour l’abandon des charges lors du dernier procès en appel : en 2006, de nouvelles directives du service des Sciences forensiques britanniques ont modifié quelques normes, notamment quant à la quantité minimum de résidus de poudre retrouvés sur un suspect pour qu’une preuve soit recevable, préciseThe Gardian. Dès lors, les juges ont dû, à la lumière de ces nouveaux faits, déclarer les preuves insuffisantes et abandonner les charges contre George.

Les professeurs Julie Price et Dennis Eady, à la tête du projet, expliquent que cette victoire en appel est le résultat d’une centaine d’heures de travail de la part des étudiants sur une période de quatre ans. L’acquittement de Dwaine George marque en effet le premier succès en neuf ans de cette filiale d’Innocence Project, qui œuvre aux quatre coins du monde pour prouver l’innocence de personnes condamnées par erreur par le biais de contre-expertises.

ST


Tags:
justice
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
POPE FRANCIS
La rédaction d'Aleteia
Une indulgence plénière accordée ce dimanche 25 juillet
3
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
4
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
5
HAPPY
La rédaction d'Aleteia
La prière des grands-parents
6
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
7
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement