Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Dix exemples où la science prouve que l’Église a raison et la culture moderne tort

Grassroot Films
Partager

Parfois, la science apporte la preuve que c'est bel et bien à nos risques et périls que nous ignorons les enseignements moraux de l'Église catholique...

Les valeurs prônées par l’Église peuvent parfois nous paraître dures, et même injustes, selon notre éthos contemporain du « vivre et laisser vivre ». Et l’on peut comprendre que beaucoup pensent aujourd’hui que l’Église est en décalage par rapport au monde moderne, que ses enseignements ne sont plus pertinents. Mais la science moderne – que beaucoup pensent être l’antithèse ou même l’ennemie de l’enseignement catholique – confirme en réalité la vérité, la valeur et la pertinence de ce que l’Église enseigne depuis
2 000 ans !  

Bien sûr, beaucoup préfèreront éviter d’aborder des sujets tels que l’avidité, la luxure, l’orgueil, le contrôle des naissances et la gourmandise. Soulever des questions de morale peut gêner, voire paraître « moralisateur ». Mais si nous nous soucions vraiment du bien-être de nos familles et de nos amis, maintenant et dans l’éternité, ainsi que de l’avenir de la société, quelques conversations honnêtes, au bon moment, sont tout sauf inutiles.  Et nous pouvons les enrichir en faisant usage de certaines découvertes de la science que les gens accepteront sans doute aujourd’hui plus facilement comme vérité que les enseignements de Notre Seigneur et de l’Église qu’Il a fondée.

Voici dix exemples qui l’illustrent bien. N’hésitez pas à en faire
usage !

1. L’Église enseigne que l’orgueil est la racine de tous les vices. De récentes études en psychologie montrent que la montée du narcissisme et d’une certaine forme de pensée irrationnelle, en particulier parmi les jeunes, donne naissance à une « communauté » incohérente, désenchantée, en pleine confusion. Les traits de caractère narcissiques (égocentrisme, estime de soi excessive, manque d’empathie, agressivité…) sont préjudiciables pour autrui, pour la société, et in fine, pour les narcissiques eux-mêmes.

2. L’Église enseigne que la gourmandise et la paresse sapent les valeurs de nourriture et de repos, créant des conditions malsaines qui menacent l’esprit, le corps et l’âme. Selon le Journal of the American Medical Association, près de 70 % des Américains sont en surpoids ou obèses, et l’obésité est une menace importante pour la santé mentale et physique et dépassera bientôt le tabagisme comme la principale cause de décès. Et en France ?

3. L’Église enseigne que la luxure conduit à traiter le corps humain comme une marchandise, plutôt que comme une facette de personne humaine dans son ensemble – un tout inséparable, composé du corps, de l’esprit et de l’âme  – qui est le chef-d’œuvre de la création de Dieu et qui vivra éternellement. Actuellement, les bénéfices tirés de la pornographie, rien qu’aux États-Unis, dépassent le total des revenus de grands groupes de presse comme CBS, ABC et NBC (Kimmel, 2008).

4. L’Église enseigne qu’un mariage valide est pour la vie et indissoluble. La science nous dit que grandir dans une famille unie, avec les parents biologiques mariés l’un avec l’autre, est ce qu’il y a de plus bénéfique pour les enfants, alors que d’autres arrangements familiaux conduisent à des degrés variables de dommages sociaux, psychologiques, émotionnels et scolaires.

5. L’Église enseigne que le contrôle artificiel des naissances viole la loi naturelle. L’organisation mondiale de la santé (OMS) classe les contraceptifs oraux dans les substances cancérogènes appartenant au groupe 1 (autrement dit connus pour causer le cancer chez l’homme), comme l’amiante, le radon, et le plutonium. Sauf que les contraceptifs sont beaucoup plus répandus…

6. L’Église enseigne que la peur est un obstacle à l’amour et, surtout, que nous devons avoir confiance en la providence de Dieu et ne pas avoir peur. Des études récentes montrent que l’anxiété est le 

Pages: 1 2

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]