Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 juillet |
Saint Ignace de Loyola
home iconPolitique
line break icon

Droits de l’enfant : une opération anti-GPA devant l’Assemblée nationale

Perdid'

Sylvain Dorient - Publié le 21/11/14

Mercredi 19 novembre, veille de la Journée internationale des droits de l’enfant, quatre associations opposées à la gestation pour autrui déployaient leurs banderoles devant l’Assemblée nationale.

« Il n’y a pas de droit à l’enfant mais l’enfant a des droits », rappelle le collectif de quatre associations soutenues par la Manif pour tous. Neuf députés dont Jean-Frédéric Poisson ainsi que la présidente du parti chrétien-démocrate, Christine Boutin, se sont rendus sur place pour soutenir la manifestation.

Les Adoptés pour l’enfance, Ensemble pour le bien commun, les Gavroches et les Mères veilleuses, rassemblés pour cet événement, avaient pour objectif de rappeler la réalité de la gestation pour autrui (GPA). Une mise en scène a ainsi été organisée devant l’Assemblée nationale : quatre acteurs jouaient une fiction dans laquelle des parents achètent un enfant à une mère porteuse. Une pièce de théâtre somme toute réaliste, qui rappelle les problèmes éthiques posés par ce commerce. Les parents choisissent la mère porteuse en fonction de critères physiques, comme la couleur de ses yeux et ses capacités intellectuelles. L’avocat précise que ce sont les parents qui décident d’avorter ou non au cas où il y aurait plusieurs fœtus. La mère porteuse, anonyme, masquée, donne son bébé qui est déposé dans un caddie de supermarché et des voix d’enfants demandent : « Maman, pourquoi ils ont pris le bébé ? ».

Le collectif d’associations rappelle que, si les députés prétendent presque tous face aux caméras être opposés à la GPA, leurs actions remettent en cause leur bonne foi. Ainsi les protestations du Premier ministre Manuel Valls, affirmant « le gouvernement est opposé à toute forme de GPA sur le territoire français », ne se sont pas traduites dans les faits par une opposition franche à la circulaire Taubira, permettant l’adoption en France d’enfants nés de GPA à l’étranger. Les militants présents ce 19 novembre devant l’Assemblée réclamaient que celles et ceux qui enfreignent sciemment la loi en faisant appel à une mère porteuse à l’étranger puissent être poursuivies.

Tags:
pma gpa
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
5
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
6
SCROVEGNI
Agnès Pinard Legry
Les splendides fresques de Giotto désormais au patrimoine mondial...
7
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement