Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 27 janvier |
Sainte Angèle Merici
home iconActualités
line break icon

Nouveau-né abandonné dans une église, il s'appellera François en l'honneur du Pape

DR / Aleteia

Corrado Paolucci - Publié le 11/11/14

Le curé l'a trouvé sur le parvis : " J'espère que les parents vont reconsidérer leur choix, nous sommes prêts à les aider."

Ils l’ont abandonné dans l’église, enveloppé dans une couverture avec, à côté, un biberon de lait chaud et quelques petits pots. Un enfant de quatre mois, rebaptisé François, en bonne santé, a été retrouvé le 9 Novembre, sur le parvis de la paroisse Maria Santissima dell’Arco à Frignano, dans la province de Caserte. (Avvenire, 10 novembre) C’est le curé lui-même qui l’a trouvé et lui a donné le nom de François, en l’honneur du pape,  tandis qu’il lançait un appel aux parents : "j’espère que les parents vont reconsidérer leur choix, nous sommes là prêts à les aider ".

Abandonné dans la cour de l’église 
Les pleurs d’un bébé se reconnaissent tout de suite. Et, très vite, don Roberto Caterino n’a plus eu aucun doute : cette étrange plainte provenant de la cour de son église était bien les pleurs d’un bébé à peine âgé de quatre mois, abandonné par une personne qui l’aimait beaucoup, vraiment beaucoup. Parce que, à côté son petit siège, la personne avait laissé un biberon de lait chaud, un thermos et quelques petits pots, une couverture de laine du Napoli et une layette pour garçons (ilMattino.it, 10 novembre) Placement dans une famille d’accueil
Aucun détail, pour le moment, ne semble donner d’indications permettant de rechercher la mère et, éventuellement, le père. Le maire de Frignano, Gabriele Piatto, avec un groupe de bénévoles de la paroisse, distribue des photos du bébé, dans l’espoir que quelqu’un pourrait le reconnaître. En attendant, il faut l’enregistrer à l’état civil,  ensuite il appartiendra au tribunal des mineurs de Naples de décider de le placer, probablement dans une première famille d’accueil. (Agi, 10 novembre).

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
jeunesse et covid
Jeanne Larghero
Face au coronavirus, jouer la sécurité ou tenter le risque ?
2
clocher-peigne
Caroline Becker
Vous aussi, vous avez un clocher-peigne près de chez vous ?
3
Tzachi Lang, Israel Antiquities Authority
John Burger
Une pierre portant l'inscription "Christ, né de de Marie" retrouv...
4
PRIEST,ROMAN,COLLAR
Agnès Pinard Legry
Comment savoir si un prêtre… est vraiment prêtre ?
5
Domitille Farret d'Astiès
Faustine et Bérénice partent à pied vers Jérusalem sans un sou en...
6
WEB2-Rene-Regalado-diocese-of-malaybalay.jpg
Agnès Pinard Legry
Philippines : le père René Regalado abattu de plusieurs balles da...
7
étudiante
Marzena Devoud
Le kit de survie spirituelle des étudiants confinés
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement