Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 juillet |
Saint Ignace de Loyola
home iconActualités
line break icon

« Je suis à l’heure », un court-métrage pour dénoncer la non-assistance à personne en péril

Nikon

Solène Tadié - Publié le 30/10/14

Le court-métrage en lice pour le Nikon Film Festival s’inspire de la sordide affaire de la jeune femme agressée dans le métro lillois en avril dernier.

Le film d’un peu plus de 2 minutes a déjà fait le tour de la toile. « Je suis à l’heure », réalisé par Isabelle Quintard et Fabien Motte, met en scène un homme d’une trentaine d’années en costume cravate sur le quai d’une gare RER. On l’entend expliquer à ce qui semble être sa compagne qu’il doit se rendre à La Défense pour un entretien d’embauche, puis il pénètre dans le wagon. C’est là qu’intervient, en arrière-fond, la conversation entre un homme et une jeune femme, laquelle lui demande instamment de la laisser tranquille.  « Tu vas où ? … T’as un mec ? », demande l’assaillant que la victime tente par tous les moyens de repousser. Et lui de se faire plus agressif : « Ferme ta gueule !… Viens-là… Je suis sûr que t’aimes ça ! »

Aucune image, seulement du son, ce qui ne fait qu’accroître le malaise du téléspectateur. La jeune femme est violée tandis que les passagers échangent des regards tendus, ou préfèrent regarder leurs chaussures. Le RER arrive à La Défense, le protagoniste en sort, abasourdi, l’espace de quelques secondes. Puis il reprend son téléphone et rassure la personne au bout du fil : « Oui, je suis à l’heure, oui ».

Je suis à l'heureVidéo

Une indifférencepar trop familière
Ce court-métrage a quelque chose de très dérangeant, et pour cause. Nous avons tous au moins une fois été les victimes ou les témoins d'une agression publique. Et ce scénario n’est bien sûr pas sans rappeler l’affaire de la jeune femme agressée sexuellement en avril dernier, dans une rame du métro lillois 30 minutes durant, sous l’œil impassible des nombreux passagers. L’agresseur avait écopé d’une peine de 18 mois d’emprisonnement ferme, et le procureur de Lille avait alors ouvert une enquête pour déterminer si la charge de non-assistance à personne en péril pouvait être retenue à l’encontre des passagers inertes. Mais ces derniers n’ont évidemment jamais été retrouvés.

Plus récemment, en début de mois, l’agression à Roubaix d’une étudiante âgée de 18 ans rouée de coups par trois autres jeunes filles en pleine rue, avait scandalisé l’opinion. Au cours des derniers mois, de nombreuses vidéos montrant des agressions de jeunes filles ont été publiées sur les réseaux sociaux, soulevant chaque fois de grandes vagues d’indignation et de dénonciation de la lâcheté généralisée.

Pourtant, le fait de voler au secours d’une victime peut coûter très cher à celui qui se dévoue, outre le risque d’en sortir blessé. C’est l’amère découverte qu’a faite la semaine dernière un jeune homme qui encourt une peine de deux mois de prison avec sursis, pour avoir défendu sa collègue agressée sexuellement dans une boîte de nuit : Arnaud, âgé de 37 ans, s’était interposé alors qu’il avait aperçu un homme en train de s’adonner à des attouchements sur sa collègue, endormie sur une banquette de l’établissement. C’est l’agresseur qui lui a porté le premier coup. Néanmoins la justice française considère la réponse d’Arnaud disproportionnée, celui-ci ayant rendu deux fois le coup. Le jugement sera rendu le 21 novembre. L’avocat d’Arnaud a rappelé qu’ « à une heure où l’on reproche aux passants, dans le métro ou ailleurs, de ne pas intervenir lorsqu’ils sont témoins d’une agression, son attitude est celle d’un citoyen exemplaire ».

Tags:
agressions sexuelles
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
5
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
6
SCROVEGNI
Agnès Pinard Legry
Les splendides fresques de Giotto désormais au patrimoine mondial...
7
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement