Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Grèce : découverte d’une somptueuse mosaïque dans le tombeau d’Amphipolis

Gentside - publié le 30/10/14

L’œuvre, qui pourrait remonter au 4ème siècle avant J.C, se trouve dans le tombeau qui pourrait avoir appartenu à un proche d’Alexandre le Grand.

Depuis la découverte de cette sépulture géante en août dernier au nord-est de la Grèce, les découvertes des archéologues se succèdent, et suscitent curiosité et intérêt dans le monde entier. Pour l’instant, les experts ont encore du mal à définir l’identité du corps qu’abrite ce tombeau. Selon les hypothèses les plus probables, il pourrait s’agir d’Olympias, la mère d’Alexandre le Grand, ou bien de Roxanne, son épouse assassinée à Amphipolis avec son jeune fils Alexandre IV.

La découverte qui pourrait dissiper le mystère
Deux mois après l’identification du lieu antique, la découverte dimanche 12 octobre d’une imposante mosaïque au sol pourrait permettre de révéler officiellement l’identité du défunt qui repose depuis plus de 2000 ans dans le tombeau d’Amphipolis. L’œuvre située dans la salle du tumulus mesure 4,5 mètre sur 3, et remonterait au 4ème siècle avant notre ère.
Si sa partie centrale a disparu, l’on peut néanmoins distinguer de manière assez nette la scène représentée. D’après le ministère grec de la Culture cité par Gentside Découverte, il s’agirait d’un char tiré par deux chevaux blancs et conduit par un homme barbu portant une couronne de lauriers. Un personnage se tenant à l’avant du char a déjà été identifié comme étant Hermès, messager des dieux. D’après les scientifiques, l’homme barbu pourrait bien être Philippe II, le père du conquérant macédonien, ou encore Hadès, le dieu des Enfers. 
La partie manquante au centre de l’œuvre, qui représente certainement un troisième personnage, devrait être reconstituée prochainement grâce aux nombreux fragments déjà retrouvés. Les archéologues ont dès lors bon espoir d’élucider le mystère de la mosaïque, et par la même occasion l’identité du défunt. Cette découverte intervient après la mise au jour de deux premières pièces exceptionnelles : un duo de sphinx sans tête, gardiens de l’entrée du tumulus, et de cariatides hiératiques, imposantes statues de femmes, gardiennes du tombeau.

ST

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement