Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 21 avril |
Saint Anselme de Cantorbéry
home iconCulture
line break icon

Grèce : découverte d’une somptueuse mosaïque dans le tombeau d’Amphipolis

Gentside - Publié le 30/10/14

L’œuvre, qui pourrait remonter au 4ème siècle avant J.C, se trouve dans le tombeau qui pourrait avoir appartenu à un proche d’Alexandre le Grand.

Depuis la découverte de cette sépulture géante en août dernier au nord-est de la Grèce, les découvertes des archéologues se succèdent, et suscitent curiosité et intérêt dans le monde entier. Pour l’instant, les experts ont encore du mal à définir l’identité du corps qu’abrite ce tombeau. Selon les hypothèses les plus probables, il pourrait s’agir d’Olympias, la mère d’Alexandre le Grand, ou bien de Roxanne, son épouse assassinée à Amphipolis avec son jeune fils Alexandre IV.

La découverte qui pourrait dissiper le mystère
Deux mois après l’identification du lieu antique, la découverte dimanche 12 octobre d’une imposante mosaïque au sol pourrait permettre de révéler officiellement l’identité du défunt qui repose depuis plus de 2000 ans dans le tombeau d’Amphipolis. L’œuvre située dans la salle du tumulus mesure 4,5 mètre sur 3, et remonterait au 4ème siècle avant notre ère.
Si sa partie centrale a disparu, l’on peut néanmoins distinguer de manière assez nette la scène représentée. D’après le ministère grec de la Culture cité par Gentside Découverte, il s’agirait d’un char tiré par deux chevaux blancs et conduit par un homme barbu portant une couronne de lauriers. Un personnage se tenant à l’avant du char a déjà été identifié comme étant Hermès, messager des dieux. D’après les scientifiques, l’homme barbu pourrait bien être Philippe II, le père du conquérant macédonien, ou encore Hadès, le dieu des Enfers. 
La partie manquante au centre de l’œuvre, qui représente certainement un troisième personnage, devrait être reconstituée prochainement grâce aux nombreux fragments déjà retrouvés. Les archéologues ont dès lors bon espoir d’élucider le mystère de la mosaïque, et par la même occasion l’identité du défunt. Cette découverte intervient après la mise au jour de deux premières pièces exceptionnelles : un duo de sphinx sans tête, gardiens de l’entrée du tumulus, et de cariatides hiératiques, imposantes statues de femmes, gardiennes du tombeau.

ST

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
2
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
3
WEB2-LES-FRANGINES-YOUTUBE.jpg
Bérengère Dommaigné
« En quelques secondes, tu fais pleurer le monde », Les Frangines...
4
Marzena Devoud
Prendre soin de son âme, les conseils de trois vieux moines
5
WEB2-SINAI-EGYPT-shutterstock_565478749.jpg
Agnès Pinard Legry
Égypte : un chrétien exécuté par l’État islamique dans le nord du...
6
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
C’est par nos blessures que Jésus choisit d’e...
7
WEB2-Romilly-la-Puthenaye-INCENDIE-SDIS27.jpg
Agnès Pinard Legry
L’église de Romilly-la-Puthenaye entièrement détruite par un ince...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement