Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Asia Bibi au Pape : « François, priez pour moi ! »

Pope Francis – Asia Bibi – fr

© Antoine Mekary / Public domain

Philippe Oswald - publié le 30/10/14

Pour la deuxième fois, la jeune mère de famille pakistanaise condamnée à mort pour un prétendu « blasphème », écrit au Pape en lui demandant de la porter par la prière.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

« François, je suis votre fille Asia Bibi. Je vous en supplie : priez pour mon salut et ma liberté. A ce stade, je ne peux que demander à Dieu tout-puissant qu’il fasse quelque chose pour moi. Au nom du Père Tout-Puissant et de Sa gloire, je vous remercie pour votre soutien dans ce moment de souffrance et de déception ».

« Cramponnée à ma foi »
Alors que la sentence de mort prononcée en novembre 2010 a été confirmée le 16 octobre par la haute cour de justice de Lahore (Aleteia), le site Vatican Insider publie cette lettre, la deuxième adressé au pape par la jeune chrétienne, mère de cinq enfants, en prison depuis 2009 sous l’accusation de « blasphème » (en réalité parce qu’elle aurait puisé de l’eau d’un puit qu’une voisine musulmane prétend être réservée à sa communauté). « Je suis encore cramponnée avec force à ma foi chrétienne, écrit-elle. Je sais que grâce à ta prière, ma liberté pourrait être possible ». Dans sa première lettre, écrite à Noël dernier, elle témoignait déjà de sa foi et de son espérance indéfectibles, en faisant part au Pape de ses conditions d’incarcération. (Aleteia).

« Condamnation insupportable »
La confirmation de cette sentence de mort a ranimé l’indignation internationale. A Londres, une première manifestation pour Asia Bibi s’est tenue le 18 octobre dernier, deux jours après l’arrêt de la cour d’appel de Lahore, devant le 10 Downing Street, résidence du Premier Ministre britannique. La British Pakistani Christian Association, avec le soutien de l’International Christian Council, en a organisé une deuxième samedi dernier, 25 octobre, devant l’immeuble de la High Commission for Pakistan au Royaume-Uni, l’ambassade du Pakistan à Londres. « Près de 200 personnes, principalement d’origine pakistanaise, ont exigé la libération d’Asia Bibi et dénoncé le système judiciaire pakistanais. Les manifestants ont remis aux diplomates une pétition signée par plus de 7 000 personnes, puis une délégation s’est rendue au 10 Downing Street pour remettre au Premier Ministre une copie de cette pétition » rapporte L’Observatoire de la christianophobie.
A Paris, après celui organisé devant l’ambassade du Pakistan jeudi dernier, 23 octobre, un nouveau rassemblement pour la libération d’Asia Bibi s’est tenu, mercredi dernier, 29 octobre La philosophe Élisabeth Badinter a dénoncé la condamnation à mort « insupportable » d’Asia Bibi, en suggérant qu’une intervention du Président de la République auprès de son homologue pakistanais « aiderait la cause que nous défendons ». A ses côtés, la journaliste Anne-Isabelle Tollet, qui a recueilli le seul témoignage d’Asia Bibi depuis sa cellule dans le livre « Blasphème » (Oh ! Éditions), a également appelé le président du Pakistan à « faire honneur à Malala », la jeune musulmane et pakistanaise, prix Nobel de la Paix, qui avait été grièvement blessée dans un attentat perpétré par les islamistes.

82 928 personnes ont déjà signé la pétition destinée à l’ambassade du Pakistan pour sauver Asia Bibi (Christianisme aujourd’hui)

Ultime appel
Les défenseurs d’Asia Bibi préparent un ultime appel à la Cour suprême du Pakistan, troisième et dernière étape de la procédure judiciaire et ultime chance pour Asia Bibi d’échapper à la pendaison. « Nous étions très confiants [ que la décision de la Haute Cour allait tourner en faveur d’Asia Bibi ] donc quand le verdict est tombé, ça a été un coup énorme" a déclaré à Vatican Insider   Joseph Nadeem qui dirige la fondation qui donne assistance à Ashiq Masih et la famille d’Asia Bibi.  Il confie également avoir constaté un changement d’atmosphère au tribunal  au fur et à mesure qu’étaient entendus les différents mollahs (chefs islamistes) : «  Leur présence était intimidante : même les juges veulent épargner leur propre vie ».
« Mon seul espoir est d’être un jour en mesure de voir ma famille réunie et heureuse à nouveau, écrit encore Asia Bibi au pape François. Je crois que Dieu ne m’abandonnera pas et qu’il a un plan de bonheur et de bien-être pour moi qui verra le jour très bientôt. Je suis reconnaissante envers tous les chrétiens à travers le monde qui prient pour moi et font tout pour me venir en aide ».

Rien à voir avec la religion ?
A noter qu’un débat s’est élevé entre défenseurs d’Asia Bibi. Invitée le 22 octobre par Élodie Dambricourt dans son émission « Ecclesia Magazine » sur Radio Notre-Dame, Anne-Isabelle Tollet, qui a vécu trois ans au Pakistan, avait mis en garde contre la manifestation du jeudi 23 octobre qu’elle considérait comme une « récupération » contre-productive qui « renforce l’antagonisme chrétiens/musulmans ». Dans son éditorial de Liberté Politique, site qui s’était fait l’écho de cette inquiétude (ici), François Billot de Lochner, président de l’Association pour la Fondation de Service politique, revient sur le sujet pour contester l’interprétation selon laquelle il ne faudrait surtout pas évoquer la question religieuse pour sauver Asia Bibi :  « Contrairement à ce qui a pu être dit ou écrit par certains commentateurs, ce drame est en rapport direct avec la religion, et l’organisation d’une manifestation de haute tenue devant l’ambassade du Pakistan ne peut être considérée comme humiliante pour l’État pakistanais, ce qui la rendrait alors contre-productive.»

Tags:
Asia BibiChrétiens au Pakistan
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement