Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 16 octobre |
Sainte Hedwige
Aleteia logo
home iconÉglise
line break icon

Quelle est l’influence de l’Eglise latino-américaine sur le Synode de la famille ?

© Sabrina Fusco / ALETEIA

Ary Waldir Ramos Díaz - Publié le 07/10/14

Changement de méthode
Le pape François a introduit des nouveautés dans la méthodologie du synode, a confirmé le cardinal Péter Erdö: la langue officielle du Synode n’est plus l’italien mais le latin, les discours des 191 Pères synodaux sur la famille ont été divulgués avant la présentation (Rapport avant la discussion). La Relatio (Rapport) aide les participants à connaître d’avance les différentes positions sur certains sujets abordés en salle.
À cet égard, le rapporteur général a prévenu que des modifications pourront être introduites dans les textes, compte tenu des improvisations et des changements qu’apporteront les rapporteurs. “Notre travail sera de synthétiser la voix de l’Eglise universelle", a déclaré le rapporteur général de l’assemblée. Le père Federico Lombardi a expliqué que, après la présentation de la méthode et des thèmes de la première Assemblée, quelques cardinaux  prendront la parole  au cours de la première journée pour exprimer leurs impressions de la journée. Les  cardinaux Martínez Sistach, Marx et Marandiaga  effectueront quelques “interventions libres”, donnant leur appréciation de la méthode et de l’importance de certaines questions de foi. 

Doctrine et pastorale 
Le Cardinal Erdö n’exclut pas qu’il y ait un échange entre la doctrine et les aspects pastoraux pour résoudre les questions épineuses de la famille. "La formule indiquée dans le synode est une formule pastorale." Toutefois, il a reconnu que "les problèmes pastoraux impliquent" aussi "des problèmes doctrinaux". « Personne ne veut exclure les aspects doctrinaux. Dans le rapport de ce matin, j’ai mentionné que pour  accepter une nouvelle proposition pastorale, il faut entrer dans le dialogue théologique ”.  Ce qui signifie que l’on aborde “ des questions sociologiques, mais aussi doctrinales”. 

Nous apprenons ce qu’est la synodalité
Pour sa part, Mgr Bruno Forte a expliqué que Paul VI a voulu que le synode soit un «chemin commun» sur la vie de l’Eglise. Le secrétaire spécial du Syn
ode a assuré que “au  bout de quelques décennies, nous apprenons cette synodalité”.  Il a cité les paroles du Pape François au cours de la séance d’ouverture des travaux : le Pape invite à la synodalité (collégialité), à la parrasia (franchise) et à écouter l’autre avec humilité”. 
A propos du questionnaire, Mgr Forte   a souligné la forte participation de l’Eglise, dans le débat sur la famille, exprimée dans l’adhésion de 84% des conférences épiscopales dans le monde et qui  a facilité la diffusion de questionnaires (38 questions sur la famille) adressés aux fidèles dans les paroisses.

Réforme du Synode et miséricorde envers les familles qui souffrent 
Mgr Bruno Forte a assuré que «le Synode" par rapport aux précédents semblait très "rigide", avant les réformes faites par le pape Benoît XVI (dernier synode 2005), qui ont permis de réduire le temps et d’accorder plus de place aux travaux de discussion. Cela a également permis aujourd’hui la liberté de débat et de sortir de la «rigidité» du passé. Le secrétaire du synode spécial a également parlé des familles qui souffrent de division, de violence et d’incompréhension. «La doctrine n’a pas une valeur abstraite. Comme l’a dit Jean XXIII, il s’agit du salut des âmes ».  Et il a insisté pour que, au centre du débat, il y ait la foi et la miséricorde. Il est nécessaire d’avoir un “regard de tendresse envers les personnes ”. Et il a mentionné la souffrance des personnes séparées. “Nous devons regarder ces personnes avec miséricorde en raison de leur souffrance ”. 

Benoît XVI ne participera pas au Synode 
Le porte-parole du Vatican a confirmé que le pape émérite ne participera pas au Synode en raison de l’exigence d’un «programme intensif". “Nous espérons tous le voir à la béatification (19 octobre) de Paul VI”, a dit le père Lombardi. Le Pape émérite continuera à mener une “vie de prière et cachée  ” à l’intérieur des murs du Vatican.

Traduction de l’espagnol par Elisabeth de Lavigne

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
Famille
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Wedding dresses collection Laure de Sagazan 2022
Marzena Devoud
Robes de mariée : les tendances de l’année 2022
2
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
3
Agnès Pinard Legry
Mgr de Moulins-Beaufort et Gérald Darmanin, deux lectures du secr...
4
Agnès Pinard Legry
La « démission collective des évêques » est-elle envisageable ?
5
WEB2-SKY-shutterstock_719708074.jpg
Agnès Pinard Legry
De nouvelles preuves de l’existence de Dieu, un livre événement
6
Pope-Francis-Mgr-Giovanni-Ravelli-Antoine-Mekary-Aleteia
Agnès Pinard Legry
La silhouette qui va maintenant accompagner le Pape tous les jour...
7
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement