Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 10 avril |
Saint Fulbert
home iconActualités
line break icon

Lutte contre l’État Islamique : de bonnes paroles mais bien peu d’actes

Présidence de la République

Sylvain Dorient - Publié le 16/09/14

A la conférence de Paris, le 15 septembre, les représentants de 27 pays se sont accordés pour mettre en œuvre « tous les moyens nécessaires » contre l’État Islamique. Mais la question syrienne reste en suspens.

Tous les participants à la conférence, c’est-à-dire les représentants de 27 pays arabes et occidentaux plus trois organisations internationales, sont tombés d’accord pour qualifier le Daesh (ou l’État Islamique) de « menace non seulement pour l’Irak mais aussi pour toute la communauté internationale ». Les exhortations de François Hollande (« il n’y a pas de temps à perdre ») ont répondu à l’appel de Fouad Massoum, le nouveau président irakien, qui demande « une intervention aérienne rapide ».
Pourtant, ces déclarations n’ont abouti à aucune mesure contraignante pour les protagonistes. Il n’est donc pas possible d’affirmer pour le moment qu’elles auront des répercussions concrètes.

La Syrie, pierre d’achoppement
Les Etats-Unis souhaitent étendre leurs frappes sur ce territoire, où sévit l’État Islamique, mais la France se montre plus réticente. En agissant ainsi, la coalition quitterait le cadre légal : Bagdad a demandé officiellement le soutien des alliés, pas Damas. Bachar Al-Assad a déclaré par le passé être prêt à coordonner ses actions militaires pour frapper les terroristes, mais qu’il n’accepterait pas de frappes sans son accord. L’option de collaborer avec le régime de Bachar n’est pas envisagée, au moins officiellement : on se souvient qu’il y a moins d’un an, le dictateur syrien était dans le collimateur de l’OTAN. Reste l’option des frappes illégales, mais les Syriens disposent de moyens anti-aériens assez sérieux pour mettre en péril la vie des pilotes de l’OTAN. De son côté, la Russie, premier fournisseur en armes du régime syrien, ne lâche pas son allié, et assure qu’elle n’acceptera pas que la souveraineté syrienne soit violée.

Un soutien français "par tous les moyens"
François Hollande a pourtant rappelé que l’État Islamique est né en territoire syrien. Il propose de soutenir « par tous les moyens » les « forces d’oppositions démocratiques », précisant que la France « prenait sa part ». Ce paragraphe rappelle que la France a offert, et offre encore, un soutien dont la hauteur et la nature demeurent flous aux « rebelles syriens ». Officiellement, il s’agit d’aider « l’Armée Syrienne Libre », et pas les djihadistes infréquentables. Or l’histoire récente nous apprend que les militants de l’ASL n’ont pas de problème de conscience à rejoindre Al Quaeda voire l’État Islamique. On arme donc d’une main ce que l’on prétend combattre de l’autre.

De son côté, l’ASL a affirmé qu’elle ne se joindrait pas à la coalition, sa priorité étant l’armée régulière syrienne. Le colonel Riad al-Asaad, fondateur du groupe a affirmé : « S’il nous veulent à leurs côté, ils doivent nous donner l’assurance qu’ils renverseront le régime de Bachar ». 

Tags:
Chrétiens d'OrienteeilSyrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
2
Mathilde de Robien
Semaine sainte, euthanasie, gouvernance… ce qu’il faut rete...
3
Jesus Christ
Edifa
Jésus avait-il le sens de l’humour ?
4
Attentat Indonésie
Agnès Pinard Legry
Attaque de la cathédrale de Makassar : le geste héroïque de Kosma...
5
Mathilde de Robien
Glorious, Jubilate Pop Louange, Emmanuel : leur chant de Pâques 2...
6
Agnès Pinard Legry
Une proposition de loi sur l’euthanasie, ultime ligne rouge éthiq...
7
WOMAN TAKING TIME
Cecilia Pigg
Les six étapes d’une carmélite méconnue pour trouver la paix inté...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement