Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Grégoire de Narek
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Syrie: 43 Casques bleus de l’ONU détenus par un groupe armé

Irish members of the United Nations Disengagement Observer Force (UNDOF) – fr

AFP PHOTO / JACK GUEZ

Irish members of the United Nations Disengagement Observer Force (UNDOF) sit on their armoured vehicles in the Israeli-annexed Golan Heights as they wait to cross into the Syrian-controlled territory, on August 28, 2014. The UN has confirmed that 43 UN peacekeepers were seized in the Syrian Golan. AFP PHOTO / JACK GUEZ

aleteia - publié le 29/08/14

Les 43 soldats étaient chargés de contrôler l'application du cessez-le-feu entre les forces israéliennes et syriennes sur le plateau du Golan.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

43 Casques bleus de l’ONU des îles Fidji ont été capturés jeudi sur le plateau du Golan. Ils appartiennent à la Force des Nations unies chargée d’observer le désengagement (le FNUOD), créée en 1974 afin de veiller au respect mutuel du cessez-le-feu et du désengagement des forces syriennes et israélienne du Golan. 

On ignore encore l’identité précise du groupe armé, mais le Conseil de sécurité attribue ce forfait à des groupes terroristes non-étatiques : l’incident s’est produit après des affrontements entre l’armée syrienne et des groupes rebelles, dont le Front Al-Nosra, rapporte un communiqué de l’ONU. En outre, 81 autres soldats de la paix originaires des Philippines sont bloqués dans les environs d’Ar Ruwayhinah et de Burayqah

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné fermement la détention de ces 43 Casques bleus et a appelé à leur libération immédiate. Il a aussi condamné les restrictions de mouvement imposées aux 81 autres Casques bleus et a demandé qu’elles soient “immédiatement levées”. Des incidents similaires avaient déjà eu lieu en mars et en mai 2013, mais les soldats avaient été libérés quelques jours après, sains et saufs. 

Ces événements interviennent au même moment que l’exécution par le pseudo-Etat Islamique de 160 soldats syriens dans la province de Raqa, au nord du pays. Dans une énième vidéo de l’horreur, les jihadistes ont dévoilé les images de corps empilés et d’un ligne de dizaines de cadavres gisant face contre terre. 

Le président américain Barack Obama, dont on avait évoqué une possible entente avec Bachar Al-Assad pour neutraliser le cancer islamique (cf. Aleteia), a indiqué lors d’une conférence de presse n’avoir “pas encore de stratégie” et qu’on ne pouvait s’attendre à des frappes aériennes dans la région à court terme.  

ST

Tags:
Chrétiens en SyrieONU
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement