Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 mars |
Sainte Olive
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Irak : des dizaines de milliers de demandes d’asile en attente

Erbil

Stivan Shany

Erbil refugees

La rédaction d'Aleteia - publié le 28/08/14

Alors que 40 d’entre eux ont trouvé refuge en France jeudi dernier, des milliers de chrétiens irakiens attendent encore à Erbil que leur demande d’asile soit étudiée.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Quarante chrétiens d’Irak – dont douze enfants – ont pu quitter Erbil pour atteindre l’Hexagone jeudi soir dernier grâce à une procédure accélérée, et ont été accueillis par le Ministre des Affaires étrangères en personne (cf. Aleteia). Certes, que les chrétiens d’Irak quittent leur terre natale n’est pas la solution, mais c’est une solution pour certains de celles et ceux qui viennent de tout perdre, sauf la vie.

Les grandes manifestations de joie des nouveaux venus et leurs retrouvailles avec leurs proches déjà sur place ont un instant pu faire oublier qu’à Erbil, ce sont encore des dizaines de milliers de personnes qui attendent une réponse de la part des autorités françaises. Selon les derniers chiffres en date du 15 août, 8000 courriels ont été adressés au consulat de France à Erbil, au Kurdistan pour un total de 40 000 demandes individuelles en l’espace de dix jours, et l’on peut supposer que la liste s’est encore copieusement allongée depuis. 

Cette afflux fait suite à l’annonce gouvernementale française faite fin juillet, selon laquelle la France était disposée à favoriser l’accueil sur son sol des populations d’Irak déplacées par les exactions de l’Etat islamique (EI). Début août déjà, onze membres de la famille de l’ancien archevêque chaldéen de Mossoul, Mgr Faraj Raho (qui avait été enlevé et assassiné le 13 mars 2008 en Irak) ont été accueillis sur le sol français. Ils bénéficiaient depuis 2008 de la protection du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) en Syrie, où ils se sont d’abord réfugiés, puis à Bagdad, où ils étaient depuis six mois.

Les autres requêtes seront traitées au cours des prochaines semaines, et le gouvernement a à cet effet dépêché sur place un (seul) fonctionnaire supplémentaire. Comme l’avait signalé le Quai d’Orsay à l’arrivée des réfugiés chrétiens la semaine dernière, des centaines d’autres demandeurs d’asile pourraient voir leur demande aboutir, dans les cas les plus critiques. Le Ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve a précisé qu’aucune limite numérique n’avait été fixée, mais a réitéré la volonté de la France de faire plutôt en sorte que ces minorités puissent continuer à vivre en Irak et rentrer chez elles. 

Le Canada, les Etats-Unis et l’Australie traitent eux aussi un très grand nombre de demandes d’asile. L’intégration des ces populations déplacées aux cultures occidentales est bien souvent très douloureuse, comme le signalent nombre de représentants religieux, qui appellent quotidiennement la communauté internationale à user de la force pour stopper l’hémorragie islamiste en Irak et en Syrie.

A lire également sur Aleteia: Comment aider à accueillir les chrétiens d’Irak réfugiés en France?

ST

Tags:
Chrétiens d'OrientRéfugiés
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement