Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 janvier |
Saint Alphonse de Tolède
home iconPolitique
line break icon

À son tour, Alain Juppé dénonce le génocide des chrétiens d’Orient

James Leynse / CTBTO

alain juppé

La rédaction d'Aleteia - Publié le 08/08/14

L’effacement de la France et de l’Europe sur la scène internationale est tout simplement honteux, affirme l'ancien Premier Ministre sur son site Internet.

Peu à peu, des voix qui pèsent s’élèvent pour protester contre le silence, et l’inaction de la France et de l’Europe face au drame des chrétiens d’Irak. C’est aujourd’hui au tour d’Alain Juppé, ancien premier ministre et ministre des affaires étrangères de dire "Indignons-nous !", dans un billet paru sur son site Internet le 8 août :

"Après les rebuffades allemandes aux déclarations, apparemment improvisées, du Président Hollande, après les hésitations et contradictions de notre diplomatie dans la crise ukrainienne (qui sont aussi celles de l’Union européenne), voici que nous nous montrons incapables de la moindre initiative face aux deux immenses tragédies qui se déroulent sous nos yeux au Proche-Orient : la guerre sanglante et sans issue entre Israël et les Palestiniens de Gaza; la tentative d’extermination des chrétiens d’Irak par les barbares du soi-disant Etat Islamique… sans oublier la poursuite de la répression en Syrie.
Je sais, par expérience, combien ces crises sont complexes et combien sont minces les possibilités d’action des démocraties. Mais si ténues soient-elles, nous ne devons en laisser échapper aucune, au risque du déshonneur.
La France doit faire entendre plus fort sa voix. Elle doit remuer les Européens pour qu’ils s’engagent dans toute initiative collective visant à pousser le gouvernement d’Israël et le Hamas à sortir de l’impasse où ils se sont mis. Nous devons aussi nous associer à la lutte contre la folie du fanatisme djiadhiste qui finira par nous atteindre si nous contemplons sans réagir le génocide des chrétiens d’Orient. « Génocide »: extermination physique, intentionnelle et programmée d’un groupe ou d’une partie d’un groupe en raison de ses origines ethniques, religieuses ou sociales. Nous y sommes.
Il est difficile à un simple responsable de l’opposition qui ne dispose ni des informations ni des moyens du pouvoir d’aller plus en détail dans la définition d’un plan d’action. Au moins, notre devoir est-il de pousser ce cri pour rassembler tous ceux qui sont prêts à soutenir une initiative française et, si l’Europe a encore un sens, européenne."

"Le Proche-Orient est historiquement terre chrétienne"
Dans un billet précédent, fin juillet, Alain Juppé avait déjà abordé le calvaire des chrétiens d’Irak,  écrivant que, "comme Mgr Barbarin le rappelait ce matin à la radio, les chrétiens sont chez eux à Mossoul depuis au moins 1 800 ans. Le Proche-Orient est historiquement terre chrétienne, autant que terre juive et terre musulmane. Les trois grandes religions du Livre y ont leurs racines." (…) Aujourd’hui, la persécution prend un tour d’une violence terrible. Les barbares de l’Etat islamique chassent, avec une brutalité inouïe, les chrétiens de Mossoul de la maison de leurs ancêtres et les dépouillent au passage de tous leurs biens. Je partage l’indignation de tous ceux, chrétiens ou non, que cette déportation révolte. Je pense aux chrétiens du Liban, aux coptes d’Egypte, à toutes les communautés chrétiennes des terres d’Orient qui se sentent ou sont menacées.
Mais je ressens aussi un terrible sentiment d’impuissance que j’ose à peine m’avouer. La diplomatie française fait les déclarations qui conviennent. De même, l’Union européenne. Et puis?  Le président Obama n’est pas loin de confesser publiquement l’impuissance de la première puissance mondiale. Qui serait assez fou pour envisager une action militaire? On l’a fait en Irak, on l’a fait en Afghanistan, avec les résultats que l’on sait.
Alors, ne nous reste-t-il que les yeux pour pleurer ? Il ne faut jamais renoncer, bien sûr. D’abord aider les chrétiens chassés de leur terre, les accompagner, les accueillir autant que nous en avons les moyens. Mais aussi poursuivre, intensifier le combat idéologique contre le fanatisme et la barbarie. Il y faudra du temps, beaucoup de temps sans doute, si violente est la guerre des religions qui dévaste cette immense zone de la planète et s’étend jusqu’en Afrique. Raison de plus pour ne pas faiblir .  

Tags:
Chrétiens d'Orient
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
4
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
5
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
6
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
7
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement