Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Qaraqosh, la capitale chrétienne de l’Irak et de la plaine de Ninive, est tombée

DR / AED
qaraqosh, iraq
Partager

Le père Anis Hanna, dominicain en Irak actuellement et replié sur Erbil, donne des nouvelles de Qaraqosh à l'AED.

La plus grande ville chrétienne d’Irak, Qaraqosh, a été prise cette nuit par l’Etat Islamique. Des milliers de chrétiens sont à nouveau sur les routes, paniqués et le moral anéanti. Nous publions ici les dernières nouvelles de ce matin provenant P. Anis Hanna, dominicain  en Irak actuellement.

"Les chrétiens de la pleine de Ninive dans dans la plus grande catastrophe historique !  Qaraqosh, la capitale chrétienne de l’Irak et la plaine de Ninive, est tombée dans les mains de l’Etat islamique dans la nuit du 6 à 7 août. Les troupes militaires kurdes se sont retirées de la ville après deux jours de combat. L’opération de la libération de Mossoul par les troupes kurdes a échoué ! C’était notre espoir ! Les kurdes ont commis de grandes erreurs en ouvrant plusieurs fronts pour combattre l’Etat islamique. En plus, la trahison de Almaliki, ex-premier ministre irakien qui au départ soutenait les troupes kurdes dans leur marche pour la libération de Mossoul.

Les djihadistes de l’Etat islamique ont également recruté un grand nombre de combattants parmi les sunnites de Mossoul et de ses alentours. La plupart des habitants de la ville étaient déjà partis la veille de la chute de la ville. D’autres villes chrétiennes sont tombées aussi : Telkief, Batnaiya, Bartellah, Karamless. Actuellement les chrétiens de ces villes se trouvent dispersés dans le Kurdistan. Le moral anéanti, l’avenir zéro ! Tous leurs biens sont restés dans leur maison désormais sous la dominations des djihadistes islamiques. La cause principale de cette défaite réside dans les erreurs stratégiques de l’armée Kurde.

A Erbil, le jeudi 7 aout. Père Anis Hanna. Op

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]