Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 janvier |
Saint Alphonse de Tolède
home iconActualités
line break icon

Opinion. Osons l’égalité des chances avec le Pape François

Symphonyoflions CC

Pierre-Albéric d’Alançon - Publié le 04/07/14

Au delà de l’engouement médiatique qui entoure son pontificat, a-t-on vraiment pris toute la mesure de l’engagement radical que nous propose le Pape François ?

Dans le paragraphe 59 de l’Exhortation apostolique « La joie de l’Evangile », le Pape frappe fort d’emblée : « tant que ne s’éliminent pas l’exclusion sociale et la disparité sociale, dans la société et entre les divers peuples, il sera impossible d’éradiquer la violence ». Et il n’hésite pas à aller plus loin : « on accuse les pauvres et les populations les plus pauvres de la violence, mais, sans égalité de chances, les différentes formes d’agression et de guerre trouveront un terrain fertile qui tôt ou tard provoquera l’explosion ». L’exclusion, facteur de troubles, voilà quel serait le malheur du siècle.

Par son franc-parler, le Saint Père cherche semble-t-il à ébranler ceux qui, comme moi, vivent dans un univers privilégié et un quartier « tranquille ». En effet, à la lecture de tels propos, comment ne pas s’interroger sur les choix du monde qui nous entoure et remettre en question notre propre comportement ?

S’insurger contre l’injustice
Le confort de nos sociétés peut (parfois) nous endormir et nous faire oublier l’universalité de la dignité humaine. L’objectif du Pape n’est pas de jeter la pierre à ceux qui possèdent, mais de les réveiller, de les révolter, pour qu’ils s’insurgent et agissent contre l’injustice. Comment peut-on accepter le manque de certains êtres humains lorsque nous-mêmes nous complaisons dans l’hyperconsommation ? Comment ne pas comprendre, à la lumière du bons sens, que nos gaspillages sont une insulte à la misère que nous côtoyons ? Pourtant nous sommes habitués, blasés. Nous devons prendre conscience de la situation des exclus et des plus faibles, pour chercher à résoudre leurs problèmes avant de défendre nos avantages ou nos privilèges.

Renouveler notre mode de vie

Pour le Pape, « le mal auquel on consent, c’est à dire l’injustice, tend à répandre sa force nuisible et à démolir silencieusement les bases de tout système politique et social ». Ainsi, il cherche à nous responsabiliser face aux conséquences de nos paroles et de nos actes. Il nous rappelle que nous ne pouvons accepter l’inégalité des chances, même et surtout lorsqu’elle nous favorise. Pour résister à cet esprit du système qu’il considère comme « injuste à sa racine », nous pouvons chercher à faire évoluer notre mode de vie. Le premier pas pourrait être de limiter – pourquoi pas en cette période de soldes ? – la « consommation effrénée » qui accroit la « disparité sociale », encourage la rancœur des exclus, infantilise le consommateur et, au final, déshumanise l’homme.

S’engager au service de l’Homme
Le Pape nous rappelle que « le bien tend à se communiquer ». Il nous invite à militer pour instaurer un modèle plus humain et à nous battre en faveur d’une authentique égalité des chances, qui ne nivelle pas mais qui donne à chacun les moyens d’accomplir sa vie.  Ainsi, en s’attaquant à l’exclusion, qui est à la racine des maux de notre temps, nous réussirons à changer la société et apprendrons à mieux vivre ensemble.

Nous avons le devoir de témoigner et de travailler à humaniser le système qui nous entoure. Engageons-nous et « osons la rencontre », avec les banlieues comme le fait si bien l’association Le Rocher, avec le handicap à la suite de l’association A bras ouvert, avec les plus démunis au sein du Secours Catholique, des Restos du cœur, d’Emmaüs…

À l’appel du Pape François, sortons de nous même, prenons conscience de l’autre, de sa souffrance, et concrétisons la générosité qui nous habite. À chacun de nous d’agir afin que le Saint Père ne crie pas dans le désert, mais que sa voix puisse trouver un écho chaque jour dans nos engagements.

Tags:
Pape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
4
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
5
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
6
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
7
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement