Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 11 avril |
Saint Stanislas
home iconÉglise
line break icon

L’église en fer de Crusnes est à vendre

© LesMeloures

Mathilde Dehestru - Publié le 03/07/14

Triste nouvelle : le diocèse de Nancy et de Toul ont annoncé la mise en vente de l’église en fer de Crusnes pour 250 000 euros.

Une église à vendre est forcément une mauvaise nouvelle. Et pourtant, les diocèses font leur possible pour renouveler et dynamiser notre belle Église en France : des campagnes extraordinaires, des témoignages bouleversants et près de 140 ordinations le week-end dernier… Mais les efforts doivent se poursuivre.

L’église en fer Sainte-Barbe de Crusnes vient quant à elle d’être mise en vente par l’évêché de Nancy et de Toul, a révélé le Figaro. Fermée depuis plusieurs années, l’église est mise en vente notamment en raison d’un coût d’entretien trop élevé. La petite commune dispose par ailleurs d’un autre lieu de culte et ne peut aujourd’hui supporter la charge de l’entrertien des deux églises.

L’édifice religieux, construit dans les années 30, a été conçue pour servir de modèle en vue d’une exportation. Classé monument historique en juin 1990, il a connu une grande rénovation entre 1997 et 2006. Une triste décision pour le diocèse qui l’a mise en vente pour 250 000 euros.

Cette mise en vente n’est pas sans rappeler l’annonce de la désacralisation de l’église Sainte-Catherine à Bruxelles, qui avait fait couler beaucoup d’encre. Si la France reste à peu près épargnée par le phénomène pour le moment, la Belgique, elle, est fortement touchée : aujourd’hui, près de 90 églises catholiques y sont en danger.

Tags:
Catholiquedesacralisation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement