Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 01 décembre |
Saint Charles de Foucauld
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Ramadan 2014 : les vœux des chrétiens arabes à un monde musulman «déchiré»

Ramadan

©DR

Isabelle Cousturié ✝ - aleteia - publié le 01/07/14

Que Dieu ancre la foi vivante dans le cœur des musulmans face aux défis tragiques qui se lèvent contre eux et contre les chrétiens, déclare le patriarche Gregorios III d’Antioche et de tout l’Orient.

À l’occasion de l’ouverture du mois de Ramadan 2014, « mois du pardon et de la miséricorde, du don et de la générosité », le 29 juin dernier, Sa Béatitude Gregorios III, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem, a adressé ses vœux aux communautés musulmanes.




« Les vœux d’un patriarche arabe et chrétien », précise une note du Patriarcat , qui leur demande d’accepter son amertume alors même qu’il cite des versets du coran et du Saint Evangile :
« … Venez à une parole commune » (al-Oumrane, 64) ;
« Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous connaissiez entre vous… » (Al-Houjourate, 13) ; verset auquel Gregorios III ajoute un mot
« pour que vous vous aimiez » et paraphrase Saint-Jean (13,35) :
« C’est à cela que tous connaîtront que vous êtes musulmans, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. ».



Le patriarche souligne sa douleur et sa tristesse profonde face au monde musulman déchiré,
« qui appelle au jihad – qui n’est pas un jihad – qui émet des fatwa qui ne sont pas des fatwa… » priant Dieu d’ancrer la foi vivante dans le cœur des musulmans, une foi dont
« nous avons besoin dans notre monde arabe pour quelles soient notre charte », ajoute-t-il,
« charte de notre unité arabe, de l’unité inter-musulmane, islamo-chrétienne face aux défis tragiques qui se lèvent contre nous »,.



« 
Notre union doit être arabe, ajoute-t-il,
la solution de nos crises doit être une solution arabe ; notre paix doit être une paix arabe. Notre passé et notre aujourd’hui sont un et l’un ne peut y être sans l’autre et nul ne peut se prévaloir sur l’autre. Notre avenir et l’avenir de nos jeunes est un ! ‘… œuvrez, car Allah va voir votre œuvre…’ » (Al-Tawba, 105)



« 
Nous, Chrétiens arabes, conclut-il
,  nous allons accompagner votre jeûne par la prière, le jeûne, la solidarité… pour que Dieu ‘ le tout et très miséricordieux, celui qui entend toute chose, qui pardonne et exauce nos prières ramène au monde arabe la paix, la sécurité, la stabilité et la prospérité, la tranquillité et le pardon, la réconciliation et l’amour’ ».



Au même moment, l’Organisation de la coopération islamique (OCI) et la Ligue arabe ont lancé un appel conjoint à un cessez-le-feu en Syrie durant le mois de ramadan. Cette trêve, expliquent les deux organisations, servirait à « 
alléger les souffrances des Syriens et à permettre aux organisations caritatives d’apporter une assistance humanitaire aux régions affectées » par le conflit. Elles demandent aux puissances régionales et l’ensemble de la communauté internationale à soutenir cet appel et à faire pression en ce sens sur le gouvernement syrien et sur les rebelles, rapporte
L’Orient Le Jour qui fait état d’épisodes de violences terrifiants et persistants sur le terrain.



Selon le quotidien libanais, d’après des informations de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), Daech (État islamique en Irak et au Levant – EIIL) a ainsi exécuté samedi dernier huit rebelles – selon d’autres sources huit chrétiens qui auraient refusé de prononcer la chahada (profession de foi musulmane) ou de leur verser une rançon – avant de crucifier leurs corps en public dans un village de la province d’Alep où, lundi, après avoir reçu vingt coups de fouet, un homme accusé par Daech de faux témoignage et de mensonge, a également été crucifié, mais vivant, huit heures durant sur une place publique à el-Bab.



Ces crucifixions précédaient de quelques heures la proclamation du « Califat » islamique dans des territoires syriens et irakiens contrôlés par les djihadistes de « l’État islamique en Irak et au Levant » (EIIL) et présenté  par eux comme le début d
‘ « une nouvelle ère pour le jihad international. » (cf.
Aleteia).



Dès le lendemain, la présidence du
Conseil des Conférences épiscopales d’Europe (CCEE) a exprimé sa vive indignation. Pour elle
, « 
ces actes qui utilisent la religion pour justifier des actes de justice sommaire vont contre toute tentative de pacifier le pays déjà exsangue par des années de guerre fratricide ».

Tags:
ChrétiensramadanSyrie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement