Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 19 avril |
Saint Léon IX
home iconPolitique
line break icon

Un groupe d’étude sur les Chrétiens d’Orient créé à l’Assemblée Nationale

© Alain PINOGES / CIRIC

Sylvain Dorient - Publié le 23/06/14

L’Assemblée Nationale Française vient d’accepter la constitution d’un groupe d’études consacré à la question des chrétiens d’Orient. Une bonne nouvelle dans un contexte tendu.

Fallait-il que l’Irak soit envahie par des djiahdistes pour que les parlementaires français se décident ? La Coordination des Chrétiens d’Orient en Danger (CHREDO), présidée par Patrick Karam « se félicite de la décision de créer un groupe d’études à l’Assemblée », une décision obtenue après neuf mois de lobbying intense. La proposition a été demandée par une trentaine de parlementaires et portée à l’initiative de Valérie Pécresse, soutenue par Véronique Besse, Claude Goasguen et plus de 110 parlementaires de tous bords politiques.

C’est une bonne nouvelle pour la visibilité des minorités chrétiennes en Orient qui vivent une période extrêmement difficile, notamment en Syrie et en Irak. Leur nombre n’a cessé de diminuer depuis un demi-siècle et cette chute s’aggrave du fait de la poussée de djihadistes. Les exactions qu’ils subissent dans cette partie du monde sont peu ou mal relayées par les médias occidentaux, accuse le CHREDO, et la constitution de ce groupe peut contribuer à changer le regard des députés sur cette minorité opprimée.

En quoi est-ce utile ? Un groupe d’études permet de rassembler et d’auditionner à intervalles réguliers des députés intéressés par une question. Le CHREDO a donc accompli un pas important pour la visibilité des chrétiens d’Orient. Il s’est donné la possibilité de communiquer des informations à leur sujet directement aux membres de l’Assemblée, ce qui pourrait avoir une influence sur la diplomatie française. Ces séances donneront aussi une meilleure visibilité médiatique aux chrétiens d’Orient, souvent oubliés. Il reste un pas à faire, qui ne dépend que des députés : qu’ils soient assidus aux réunions ! Car une chose est de créer un groupe d’études, une autre est de le faire vivre… Parmi les nombreux groupes créés à l’Assemblée, qui vont de la trufficulture à la question du Tibet en passant par la tauromachie, tous les cas de figures existent : certains sont extrêmement actifs, d’autres sont moribonds.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
2
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
3
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
4
WEB2-LES-FRANGINES-YOUTUBE.jpg
Bérengère Dommaigné
« En quelques secondes, tu fais pleurer le monde », Les Frangines...
5
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
6
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
7
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement