Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 16 avril |
Saint Benoît-Joseph Labre
home iconActualités
line break icon

Canada : des vitraux solaires pour une cathédrale éco-respectueuse

DR

saskatoon cathedral

Sylvain Dorient - Publié le 16/06/14

A Saskatoon, au centre du Canada, une nouvelle cathédrale a été bâtie, avec des vitraux intégrant des panneaux solaires.

Qui connaît Saskatoon, 300 000 habitants, chef-lieu du Saskatchewan, province pourtant plus grande que la France ? Dans cette ville entre forêts, lacs et caribous, les paroissiens se sont lancés dans la construction d’un vaste lieu de culte, la cathédrale de la Sainte-Famille, pouvant accueillir 1200 personnes. Les lignes sont modernes et comme l’esprit pionniers n’est pas loin, les bâtisseurs ont décidé que les vitraux seraient des panneaux photovoltaïques.

Le chantier s’est achevé en 2011, après un été fébrile, se souvient Tim Gallaugher, le directeur des travaux, cité par Radio Canada : « Nous avons travaillé tant que nous le pouvions l’été dernier, de nombreuses heures. Nous étions sur le chantier 7 jours sur 7, 12 heures par jour ». Résultat : un édifice à 28 millions de dollars, dont 675 000 pour les panneaux, avec une structure aérée et lumineuse, le tout éclairé grâce à la lumière du soleil : une première mondiale ! Mais comme aucune histoire de pionnier ne peut se passer de péripéties, les habitants de Saskatoon ont dû transpirer pour leur cathédrale. Un an après l’inauguration, les panneaux solaires se sont fissurés, et il a fallu les renvoyer dans leur lieu de fabrication en Allemagne. Les causes ? Un simple problème de fil, qui aura tout de même coûté la bagatelle de 180 000 dollars. Mais la majeure partie de la somme a été remboursée par l’entreprise. Et à l’heure actuelle, les panneaux sont à leur place, et pourraient couvrir les besoin en électricité de cinq maisons.
C’est un soulagement pour les paroissiens qui ont pu dire adieu au contreplaqué et aux échafaudages qui défiguraient leur cathédrale. « Nous ne voulons pas voir les grues revenir, il en va de notre fierté », conclut le père David Tumbeck de la paroisse de la Sainte Famille.


Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
3
Joubarbe
Marzena Devoud
Connaissez vous les herbes de saint Joseph ?
4
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
5
WEB2-PERE-MICHEL-BRIAND-SOCIETE-DES-PRETRES-DE-ST-JACQUES.jpg
Agnès Pinard Legry
Qui sont les deux Français enlevés à Haïti ?
6
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
7
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement