Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Grégoire de Narek
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Cellules paroissiales d’évangélisation : 25 ans déjà !

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 31/05/14

Les représentants d'une centaine de paroisses dans le monde ont rendez-vous à Milan du 2 au 5 juin au 25ème Séminaire international à Sant’Eustorgio, berceau des cellules d'évangélisation.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

31/05/2014

Du 2 au 5 juin, la paroisse Sant’Eustorgio, à Milan (Italie), accueillera prêtres, religieux et laïcs engagés dans plus d’une centaine de cellules paroissiales d’évangélisation de divers continents. Comme chaque année depuis 25 ans, ils auront plaisir à se retrouver pour échanger leurs expériences, présenter et promouvoir une méthode d’évangélisation destinée à réveiller ce « géant endormi » qu’est la paroisse, lieu par excellence de l’annonce du Christ et de l’éducation à la foi.

Les cellules paroissiales, qui se répandent à grande vitesse dans le monde entier,  représentent une voie concrète et originale pour répondre à ce besoin urgent de la nouvelle évangélisation, dont Jean Paul II fut le promoteur en appelant à trouver de nouvelles méthodes et un nouveau langage pour annoncer l’Evangile et en témoigner.

Né en 1988, l’organisme international de service des cellules paroissiales d’évangélisation, a été reconnu officiellement par le Saint-Siège en 2009, le jour du quatrième anniversaire de la mort de Jean-Paul II (cf. Aleteia). Don Pigi Perini, son président et fondateur du système, situe ces cellules paroissiales dans la droite ligne des paroles prononcée par le pape François dans son message pourla Journée mondiale des missions  2013 : « La foi est un précieux don de Dieu (…) Tous devraient pouvoir faire l’expérience de la joie de se sentir aimés par Dieu, de la joie du salut ! (…) Et il s’agit d’un don qui doit être partagé : si nous voulions le garder seulement pour nous, nous deviendrions dans ce cas des chrétiens isolés, stériles et malades (…) Chaque communauté est « adulte » lorsqu’elle professe la foi, qu’elle la célèbre avec joie dans la liturgie, qu’elle vit la charité et annonce sans relâche la Parole de Dieu, sortant de son enclos afin de la porter également dans les « périphéries », surtout à ceux qui n’ont pas encore eu la possibilité de connaître le Christ ».

Devenir un disciple missionnaire dans et par la paroisse implique que l’on sache « sortir du cercle » pour rayonner. Une « conversion » à laquelle nous exhorte le Pape, depuis le début de son pontificat: « N’attendez pas seulement ceux qui frappent à la porte : pour être disciple, il faut sortir, partir comme Jésus le fit avec ses disciples ! Ne restez pas enfermés dans votre paroisse quand tant de personnes attendent l’Evangile: en partant de la périphérie, sortez pour chercher et rencontrer ceux qui ne fréquentent pas la paroisse », a-t-il dit   (cf. Aleteia article Alex et Maud Lauriot Prévost) .

Le processus mis en œuvre dans les cellules paroissiales d’évangélisation vise précisément à retrouver la force de conviction des premières assemblées chrétiennes. Il donne aux laïcs, aux paroissiens,  la conscience que tous les baptisés ont pour mission d’annoncer la Bonne Nouvelle, que leur engagement est décisif, que sans eux rien n’est possible. Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, développera cette question le mercredi 4 juin,  avant de célébrer une messe pour tous les participants à 12h00.

Plus tard dans l’après-midi, autre moment fort du séminaire : la présentation de la diffusion des cellules à travers le monde – au séminaire de l’année dernière elles étaient plus de 150 –  grâce à l’active collaboration de représentants des nombreuses nations participantes. Une délégation de 152 personnes, dont une vingtaine de prêtres,  est attendue de Colombie, conduite par Mgr Juan Vicente Cordoba Villota SJ, évêque de Fontibòn – Bogotà, et la présence d’un franciscain venu du Pakistan, « qui a dû surmonter de nombreux obstacles pour participer à cet événement », indique un communiqué du comité organisateur.

Entre conférences, témoignages, rencontres, le séminaire international de Milan sera aussi l’occasion de  présenter un nouvel ouvrage,   « Andate in tutto il mondo… » (« Allez dans le monde entier… »), rassemblant les témoignages de personnes du monde entier qui ont vu leur vie se transformer à travers les cellules paroissiales d’évangélisation.
L’archevêque de Palerme, le cardinal Paolo Romeo, ouvrira les travaux du  séminaire, lequel sera retransmis en direct sur le site Internet www.cellule-evangelizzazione.org, à partir du 2 juin.

Tags:
ÉvangélisationParoisseperipheries
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement