Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un cardinal en Corée du Nord

Alessia GIULIANI/CPP
Partager

Le cardinal Yeom Soo-jung, archevêque de Séoul, s’est rendu mercredi en Corée du Nord. Un geste de réconciliation qui intervient dans un contexte tendu.

22/05/14

C’est la première fois qu’un cardinal se rend en République Populaire Démocratique de Corée. L’archevêque de Séoul, le cardinal  Yeom Soo-jung, a visité la zone industrielle de Kaesong, lieu symbolique dans lequel travaillent côte à côte des ressortissants nord et sud-coréens. Selon l’agence Fides, il a transmis un message « d’encouragement et d’espérance ».

Un porte-parole du ministère pour l’Unification de Corée, à Séoul, a décrit cette visite comme « un geste positif », mais a exclu qu’elle soit une préparation pour une hypothétique visite du pape en Corée du Nord. Le pape François se rendra bien en Corée du 14 au 18 août 2014, mais ne franchira donc pas le 38e parallèle.

Pendant la rencontre, un incident entre navires de guerres nord et sud-coréens est venu rappeler les tensions qui existent entre les deux pays. Sur la mer Jaune, trois patrouilleurs nord-coréens qui poursuivaient des navires de pêches chinois clandestins ont dépassé leurs eaux territoriales. Un navire sud-coréen les a contraints à abandonner la poursuite en tirant des coups de semonce.
Pyongyang a commenté l’incident en le qualifiant de « provocation intentionnelle grave » et a assorti sa condamnation d’une menace : les navires de guerres sud-coréens près de la frontière pourront être attaqué sans sommation. Une menace que les Sud-coréens prennent au sérieux, dans la mesure où il est déjà arrivé que leurs navires soient torpillés par les nord-coréens, comme le Cheonan en 2010.

Dans ce contexte tendu, la visite du cardinalYeom Soo-jung rappelle que l’Eglise catholique coréenne est une fervente partisane de la réconciliation des deux Corées. Grâce aux actions de Caritas Corée, elle améliore quand elle le peut la condition des Nord-coréens et condamne fréquemment les crispations du pouvoir Sud-coréen.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]