Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

The Voice Italie : sœur Cristina en demi-finale en chantant « Livin’ on a prayer »

Partager

La jeune religieuse continue de gravir les échelons du télé-crochet et passe en demi-finale, après une belle leçon de rock avec le groupe The Vamps, en interprétant Livin’ on a prayer.

22/05/2014

On pouvait s’y attendre : depuis sa première apparition à The Voice Italie et son interprétation du célèbre titre d’Alica Keys « No one » qui a conquis  le monde entier,  Sœur Cristina a franchi toutes les étapes et se retrouve aujourd’hui en demi-finale, choisie par les votes du public, après une belle « leçon de rock » aux cotés du groupe The Vamps, sur une chanson de Jon Bon Jovi Livin’ on a prayer .
 
Le 7 mai dernier, la jeune religieuse de 26 ans, devenue la coqueluche de toute l’Italie, s’est illustrée aux côtés de la super star australienne, Killy Minogue en interprétant avec elle sa célèbre chanson « Can’t Get You out of My Head », aux côtés de trois autres concurrentes.
 
Video
 
Encore une fois, ce jour-là, soeur Cristina avait ébloui le jury et le public de The Voce Italie en interprétant le mythique « What a feeling » d’Irène Cara, extrait de la bande originale du film Flashdance (cf. Aleteia) .  

Désormais plus que quelques échelons à franchir et la jeune ursuline pourrait bien se retrouver la première religieuse au monde à arriver sur le podium de la victoire d’un télé-crochet.  

Elle voulait, elle pouvait faire carrière. Mais son entrée chez les Ursulines, en 2009, semblait compromettre son rêve de jeune fille. Or l’évangélisation peut parfois prendre des chemins bien étonnants. En défiant le star system,  soeur Cristina, devenue aujourd’hui la Sister Act sicilienne  – Whoopi Goldberg n’a pas hésité à tweeter sa performance le premier jour – ,  serait-elle en train de devenir la pionière d’un nouveau chemin encore tout à explorer ? 
 
« J’ai un don et je vous le donne » avait-elle expliqué aux quatre coachs qui s’étaient retournés sur elle aux auditions à l’aveugle (cf. Aleteia). « Je vis quelque chose de très fort et je sens la responsabilité de ce que je suis en train de faire : j’espère que la joie du message que je veux donner jaillira », avait-elle confessé, 15 jours plus tard, après une « Battle » enflammée sur une chanson de Cindy Lauper, Girls just want to have a fun (Aleteia).
 
Sœur Cristina a conquis le public par sa voix et sa simplicité. Et le public continue de la pousser jusqu’au bout de l’aventure.
 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]