Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 octobre |
Saint Ignace d'Antioche
Aleteia logo
home iconÉglise
line break icon

Syrie : les chrétiens voteront Bachar Al Assad

Sylvain Dorient - Publié le 01/05/14

Fêtant Pâques dans Maaloula, la ville chrétienne fraîchement reconquise par l’armée syrienne, le président syrien a souhaité une « joyeuse Pâques » aux chrétiens.

01/05/14

Le président syrien est en campagne : les élections débutent le 3 juin prochain en Syrie, et son apparition à Maaloula confirme sa stratégie de défense des minorités contre l’islam fondamentaliste. Cette ville est hautement symbolique pour les chrétiens syriens. Lieu de pèlerinage abritant le sanctuaire grec melkite de Mar Sarkis, c’est aussi l’un des derniers endroits au monde où l’on parle l’Araméen, la langue de Jésus. Envahie par les rebelles et reprise deux fois (lire ici), elle a été au cœur du conflit syrien en raison de sa position stratégique, sur l’axe Damas-Homs.

Le Hezbollah libanais a appuyé son allié syrien pour chasser les rebelles et un front commun se dessine contre les djihadistes. Les chrétiens sont sommés de choisir leur camp : rebelles sunnites soutenus par le Quatar, l’Arabie Saoudite, la Turquie et les Etats-Unis ou armée régulière syrienne soutenue par le Hezbollah, l’Iran et la Russie. Comme la majorité des Syriens et même peut être à plus forte raison que la majorité musulmane, ils préfèrent Bachar aux rebelles.
Ces derniers se rendent insupportables aux chrétiens dans les villes qu’ils administrent. Actuellement, dans la ville de Raqqa sous contrôle rebelle, les chrétiennes doivent porter le niqqab noir, une église a été transformé en école coranique et un impôt de treize grammes d’or a été levé sur chaque foyer chrétien.

Un chrétien syrien témoigne : « Ne croyez pas que nous aimions Bachar Al Assad ! Mais notre situation était meilleure sous son régime. A présent je souhaite sa victoire sur le terrain et sa réelection en juin prochain, car sinon ce sera le chaos en Syrie ». Dans cette situation internationale hostile, les chrétiens syriens, orthodoxes comme catholiques, voient le pape François comme un recours et une providence. Ils sont convaincus que c’est grâce à ses interventions et aux prières des chrétiens que l’armée américaine n’est pas intervenue en Syrie. 

Tags:
Syrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
2
Wedding dresses collection Laure de Sagazan 2022
Marzena Devoud
Robes de mariée : les tendances de l’année 2022
3
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
4
Agnès Pinard Legry
Mgr de Moulins-Beaufort et Gérald Darmanin, deux lectures du secr...
5
WEB2-SKY-shutterstock_719708074.jpg
Agnès Pinard Legry
De nouvelles preuves de l’existence de Dieu, un livre événement
6
Agnès Pinard Legry
La « démission collective des évêques » est-elle envisageable ?
7
Pope-Francis-Mgr-Giovanni-Ravelli-Antoine-Mekary-Aleteia
Agnès Pinard Legry
La silhouette qui va maintenant accompagner le Pape tous les jour...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement