Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 23 septembre |
home iconAu quotidien
line break icon

Pierrot, le chanteur punk devenu porteur de la Parole de Dieu

Isabelle Cousturié - Le Télégramme - Publié le 28/03/14

Devenu bénévole au Secours Catholique, il témoigne auprès de jeunes lycéens, leur livrant un beau message de courage et d’espoir.

28/03/2014

Pour la plupart des lycéens de Saint-Jo et de Saint-Louis à Lorient, les deux groupes phares la musique alternative Punk-Rock des années 80,  BB Doc et Garçons Bouchers , et de l’un de ses chanteurs, Pierre Favre, n’évoquaient rien, ils étaient trop jeunes.

Pierre Favre est aujourd’hui  bénévole au Secours catholique. Il est venu leur parler de son itinéraire atypique, leur expliquer pourquoi il avait décidé de consacrer sa vie aux autres. Pour lui, la musique, c'est terminé, rapporte Le Télégramme dans un petit compte-rendu de cette visite très surprenante pour de jeunes ados.

Pierre Favre a tout connu ou presque. Il rencontre l’amour avec Géraldine, et le Christ avec saint Thomas d’Aquin ! Aujourd’hui c’est au  sein du Secours Catholique du Var que Pierre partage ce qu’il a reçu. Il écoute et aide ceux qui souffrent, les exclus de la vie dont il se sent si proche.

Quel déclic a fait de lui un porteur de la parole de Dieu ? : « C'est plutôt une longue progression, un chemin de rencontres. La rue, la pauvreté, les malades du sida, la psychiatrie… », explique Pierre Favre aux jeunes lycéens de Lorient.  Déjà à l'époque de BB Doc, on pouvait repérer quelques références à la religion... « Même si je ne m'en suis rendu compte qu'après », leur dira-t-il, en leur confiant aussitôt : « Un jour, à la recherche de calme, je suis rentré dans une église pour réfléchir. J'ai fait un flash-back sur ma vie : j'avais 30 ans d'existence à confesser ».

En 2012, celui qu’on surnommait « Pierrot Sapu » durant ses années Punk  a publié « La Foi dans la peau » (édition Fidélité, 2012), où il raconte son parcours mais aussi les épisodes tragiques de sa vie : sa dérive vers l’alcool et la drogue, sa vie devenue insupportable, la mort de son épouse (du sida), sa propre séropositivité, sa renaissance par son engagement. « J'ai toujours porté la parole des sans-voix… Il y avait les mots, il manquait les actes ».
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Top 10
1
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
2
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
3
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
4
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
5
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
6
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
7
Mathilde de Robien
Ces lieux bénis où la Vierge a pleuré : Notre-Dame de Cléry, dans...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement